Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Choisir de ne pas dialyser les patients très âgés - 15/03/16

Doi : 10.1016/j.nephro.2015.09.002 
Véronique Guienne a, Sophie Parahy b, Angelo Testa b,
a Centre nantais de sociologie (CENS), UFR sociologie, chemin de la Censive-du-Tertre, 44300 Nantes, France 
b Expansion des centres d’hémodialyse de l’Ouest (ECHO), site Confluent, 6, rue de la Gare, 44402 Rezé, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le traitement conservateur est parfois proposé comme une alternative à la dialyse pour des patients âgés avec comorbidités multiples. Notre recherche, caractérisée par une analyse transdisciplinaire médicale et sociologique, et basée sur l’analyse des cas, s’efforce de comprendre les raisons et le contexte dans lequel ce choix s’effectue. Les résultats montrent, d’une part, que tous les cas étudiés peuvent être expliqués par deux variables, celles-ci pouvant se combiner : lorsque le patient souffre de pathologies lourdes ; lorsque le patient vit cette insuffisance rénale comme un trouble normal lié à l’âge. D’autre part, deux grandes questions sont mises au jour : la première relève de la pratique médicale, et tient à l’influence de critères toujours présents dans les décisions à prendre (les examens paracliniques et les informations cliniques issues de l’interrogatoire, de l’examen du patient, de la discussion avec ses proches). La seconde relève de l’autonomie du patient et peut être analysée ici au regard de sa capacité à formuler des choix et à les avoir partagés avec ses proches, mais aussi à vivre dans son âge, en l’occurrence son rapport à son corps qui vieillit et à la finitude de son existence. La notion clé de l’échange patient–professionnels renouvelé est de se référer dans la consultation et dans les décisions à prendre à la question des avantages/inconvénients pour la vie du patient et non pas seulement à la question du rapport entre les résultats et les risques médicaux, afin d’échanger avec le patient sur sa vie future et non pas seulement sur l’état de son organe défaillant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

“Conservative management” is as an alternative care pathway offered to patients who elect not to start dialysis often because of a heavy burden of comorbid illness and advanced ages. Our research, characterized by a transdisciplinary medical and social investigation and based on a case by case analysis, intends to understand the reasons and the context in which this choice has to be made. On the first hand, the results show that all the studied cases can be explained by two variables, the latter can be combined: when the patient is suffering from important clinical pathologies; when the patient lives with this renal failure as a trouble linked to the age. On the second hand, two important questions are raised: the first one is about the medical practices and stems from the influence of criteria always present in the decisions to take (the paramedical exams and the clinical information from the interview, the patient's examination and the discussion with his/her close family member). The second one is about the patient's autonomy and can be analyzed regarding to his/her capacity to express his/her choices and share it with his close family. But also, to live in according to his age, that is to say the relation he/she has with his/her edged body and to the limits of his/her existence. The key notion of shared decision-making renewed is to refer in the consultation and the choices to take to the question of the advantages/drawbacks for the patient's life and not only to the question of the connection between the results and the medical risks, in order to exchange view with the patient on his/her future life and not only on the condition of his failed organ.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choix partagé, Dialyse, Patients âgés, Traitement conservateur

Keywords : Conservative management, Dialysis, Elderly, Shared decision-making


Plan


© 2015  Association Société de néphrologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 2

P. 98-103 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association of overhydration and cardiac dysfunction in patients have chronic kidney disease but not yet dialysis
  • Akar Yilmaz, Banu Yilmaz, Selçuk Küçükseymen, Emre Özpelit, Nihat Pekel
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation médico-économique des stratégies de prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale en France
  • Isabelle Bongiovanni, Anne-Line Couillerot-Peyrondet, Cléa Sambuc, Emmanuelle Dantony, Mad-Hélénie Elsensohn, Yoël Sainsaulieu, René Ecochard, Cécile Couchoud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.