Médecine

Paramédical

Autres domaines


Comment évaluer la flexion de l’embryon lors de la mesure de la longueur cranio-caudale - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2016.02.007 
N. Roux a, F. Dhombres a, , b , S. Friszer a, J.-M. Jouannic a
a Service de médecine foetale, pole de périnatalité, hopital Armand-Trousseau, UPMC, AP–HP, 26, avenue A.-Netter, 75012 Paris, France 
b Collège français d’échographie fœtale (CFEF), 44110 Chateaubriant, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’objectif de ce travail est d’établir une méthode simple et reproductible pour évaluer la position de la tête fœtale lors de la mesure de la longueur cranio-caudale (LCC) au premier trimestre.

Méthodes

Deux évaluateurs ont analysé rétrospectivement une série consécutive de 570 images anonymisées de LCC réalisées au cours de l’évaluation des pratiques professionnelles du Collège français d’échographie fœtale (CFEF) sur l’imagerie du premier trimestre. Ils ont classé ces images en hyper-flexion, hyper-extension ou position neutre de la tête fœtale. L’hyper-flexion était définie par l’absence de liquide amniotique visible sous le menton du fœtus, l’hyper-extension était définie par un angle de 90° ou plus entre le palais osseux et la ligne de mesure de la LCC, la position neutre était définie par l’absence d’hyper-flexion ou d’hyper-extension.

Résultats

La proportion d’agrément entre les évaluateurs était de 91,3 % (kappa=0,80, IC95 % [0,75–0,86]) pour identifier une position non neutre de la tête fœtale. Ces images correspondaient aux images de LCC de qualité insuffisante selon le score du CFEF (risque relatif=4,2 IC95 % [2,9–6,1] pour un évaluateur et 4,9 IC95 % [2,3,3–7] pour l’autre évaluateur). Les proportions d’agrément pour l’hyper-flexion et l’hyper-extension étaient respectivement de 94,6 % (kappa=0,80, IC95 % [0,72–0,87]) et 96,8 % (kappa=0,81, IC95 % [0,72–0,90]). Aucune ligne supplémentaire n’a été tracée sur les images analysées.

Conclusions

La méthode proposée pour évaluer le degré de flexion de la tête fœtale lors de la mesure de la LCC apparaît comme une approche simple et reproductible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The objective of this study was to establish a simple and reproducible method for the assessment of the fetal head position when measuring crown-rump length (CRL) at the nuchal translucency scan.

Methods

Two observers conducted a retrospective analysis of a consecutive series of 570 images of CRL collected by the French College of Fetal Echography (CFEF) national practice assessment program for the first-trimester scan. The images were deemed hyper-flexed if no fluid was visible between the chin and the chest of the fetus. The images were deemed hyper-extended if the angle between the palate and the CRL line was 90° or more. The images were deemed neutral if no hyper-extension nor hyper-flexion was observed.

Results

The proportion of agreement for a non-neutral position of the fetal head was 91.3% (kappa=0.80, 95% CI [0.75 to 0.86]). Images with a non-neutral position corresponded to poor CRL quality images according to the CFEF score (relative risk=4.2, 95% CI [2.9 to 6.1] for one observer and 4.9, 95% CI [3.3 to 7.2] for the other observer). Proportions of agreement for the hyper-flexion and for the hyper-extension were 94.6% (kappa=0.80, 95% CI [0.72 to 0.87]) and 96.8% (kappa=0.81, 95% CI [0.72 to 0.90]), respectively. No additional lines were drawn on the ultrasound images during the evaluation process.

Conclusions

The proposed method for evaluating the extent to which the fetal head has a non-neutral position at measurement of the CRL appears both simple and reproducible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Longueur cranio-caudale, Position fœtale, Contrôle qualité, Échographie, Premier trimestre

Keywords : Crown-rump length, Fetal position, Quality assessment, Prenatal ultrasound, First-trimester


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 3

P. 146-150 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rétrécissements du vagin d’origine caustique. À propos de 21 plasties
  • K. Séni, A.G. Horo, A. Koffi, K.E. Aka, M. Fomba, M. Koné
| Article suivant Article suivant
  • Dystocie des épaules : évaluation de la qualité de la retranscription dans les dossiers médicaux
  • E. Martin, P.-E. Bouet, L. Sentilhes, G. Legendre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.