Médecine

Paramédical

Autres domaines


Actinomycose pelvienne : aspects diagnostiques et thérapeutiques - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2016.01.003 
C. Mbarki a, , A. Ben Abdelaziz a, R. Sahnoun a, Y. El Kadhi a, F. Douik a, N. Hsayaoui a, S. Mezghenni b, H. Oueslati a
a Service de gynécologie obstétrique, hôpital de Ben Arous–Yesminette, Ben Arous, Tunisie 
b Service de radiologie, hôpital de Ben Arous–Yesminette, Ben Arous, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’actinomycose est une maladie suppurative granulomateuse rare, peu connue, plus fréquente chez la femme, favorisée par l’usage à visée contraceptive du dispositif intra-utérin (DIU). La localisation pelvienne est la plus rare avec une extension aux organes de voisinage rendant le diagnostic préopératoire difficile et le tableau clinique trompeur. Le diagnostic précoce de cette affection conditionne la stratégie thérapeutique et permet d’éviter des interventions mutilantes surtout chez les femmes jeunes.

Méthodes

Nous avons analysé les dossiers des patientes qui ont consulté au service de gynécologie obstétrique de l’hôpital de Ben Arous (Tunisie) entre janvier 2003 et décembre 2013 pour un syndrome douloureux pelvien et dont le diagnostic d’actinomycose a été suspecté par les données cliniques et de l’imagerie et confirmé grâce à l’examen anatomopathologique.

Résultats

Huit cas d’actinomycose abdominopelvienne d’origine gynécologique ont été diagnostiqués durant la période d’étude. Sept patientes étaient porteuses d’un dispositif intra-utérin, avec une durée de port moyenne de 5ans. Les signes fonctionnels étaient essentiellement les douleurs pelviennes et la fièvre. L’examen physique des patientes avait montré essentiellement deux tableaux cliniques : un syndrome tumoral pelvien ou abdominopelvien et un tableau d’abcès pelvien ou de pelvipéritonite. Les examens radiologiques n’ont permis d’évoquer le diagnostic d’actinomycose, seulement chez une seule patiente, chez qui une biopsie percutanée a confirmé le diagnostic histologiquement sans avoir recours à un geste opératoire. Les gestes opératoires effectués étaient variés selon les cas. Le diagnostic d’actinomycose a été posé par étude histologique sans avoir aucun cas d’isolement bactériologique. Toutes les patientes ont reçu un traitement antibiotique et la pénicilline représentait l’antibiothérapie de choix. L’évolution ultérieure a été favorable.

Conclusion

Le diagnostic d’actinomycose doit être évoqué devant toute masse abdominale invasive d’apparence néoplasique et en cas de tableau clinique d’infection génitale surtout chez les patientes porteuses d’un DIU depuis 5ans ou plus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Actinomycosis is a rare little known granulomatous suppurative disease, more common in women, aided by the use of contraceptive purposes intrauterine device (IUD). Pelvic location is the rarest with an extension to adjacent organs making preoperative diagnosis difficult and misleading clinical presentation. Early diagnosis of this affection determines the therapeutic strategy and avoids mutilating interventions especially in young women.

Methods

We reviewed the record of women who consulted the department of obstetrics and gynecology at Ben Arous hospital (Tunisia) between January 2003 and December 2013 for a pelvic pain syndrome and in whom diagnosis of actinomycosis was suspected by clinical and imaging and confirmed by pathology.

Results

Eight cases of gynecologic abdominopelvic actinomycosis were diagnosed during the study period. Seven patients were carriers of an intrauterine device, with an average duration of 5years wearing. Functional signs were essentially pelvic pain and fever. Physical examination of patients mainly showed two clinical presentations: a pelvic tumor syndrome or abdominopelvic and an array of pelvic abscess or pelvic inflammatory disease. Radiological investigations were allowed to suspect the diagnosis of actinomycosis only in one patient, in whom percutaneous biopsy confirmed the histological diagnosis without resorting to a surgical procedure. Operative procedures performed were varied as appropriate. The diagnosis of actinomycosis was made by pathology without any cases of bacterial isolation. All patients received antibiotic treatment with penicillin. The subsequent evolution was favorable.

Conclusion

The diagnosis of actinomycosis should be considered in any invasive abdominal mass of neoplastic appearance and in case of table of genital infection especially in patients bearing IUD for 5years or more.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Actinomycose, Pelvis, Dispositif intra-utérin, Diagnostic, Tumeur annexielle, Traitement

Keywords : Actinomycosis, Pelvis, Intrauterine device, Diagnostics, Adnexal tumor, Pathology, Treatment


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 3

P. 168-174 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement embryonnaire dans 2 milieux de culture globale : étude prospective autocontrôlée sur 2059 ovocytes
  • M. Durand, N. Sermondade, C. Herbemont, J. Benard, H. Gronier, J. Boujenah, I. Cédrin-Durnerin, C. Poncelet, M. Grynberg, C. Sifer
| Article suivant Article suivant
  • Volume utérin et hystérectomie vaginale : intérêt et limites de l’hystérectomie vaginale
  • J. Dubuisson, N. Veit-Rubin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.