Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Wilson : étude clinique de 8 cas présentant une atteinte neurologique - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.261 
Houda Semra , Naima Taghane, Sabrina Djebari, Samia Benhamada, Ibtissem Laib, Fatima Serradj, Abdelmadjid Hamri
 Service de neurologie, CHU Benbadis, Constantine, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La maladie de Wilson est une affection génétique rare elle se caractérise par une accumulation toxique de cuivre libre dans l’organisme, essentiellement hépatique, cérébrale et péri-cornéenne.

Objectifs

Le but de notre travail est d’étudier les caractéristiques de la maladie de Wilson sur le plan clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif.

Patients et méthodes

Nous présentons une étude rétrospective portant sur 8 malades wilsoniens colligés au service de neurologie du CHU de Constantine entre l’année 2008 et 2014. Nous avons analysé les paramètres cliniques, biologiques, radiologiques et évolutifs. Ont été inclus, les patients ayant une atteinte neurologique avec ou sans atteinte hépatique, un bilan cuprique perturbé et/ou la présence d’un anneau de Keyser-Fleischer.

Résultats

L’âge moyen de début était de 21,8ans. La consanguinité a été retrouvée chez les 8 patients. Le délai moyen entre l’apparition des premiers signes et le diagnostic de la maladie était de 2ans. Les signes de début étaient neurologiques chez 87,7 % des patients et des anomalies du bilan cuprique retrouvés dans 87,5 % des cas. Tous les patients ont reçu de la d-Pénicillamine avec une évolution favorable.

Discussion

L’étude de notre série a mis en évidence l’hétérogénéité clinique de la maladie de Wilson, elle a permit aussi d’illustrer la diversité des modes de révélations, la variabilité de son évolution et de son pronostic.

Conclusion

La maladie de Wilson est une affection curable necessitant un diagnostic précoce et un dépistage familial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bilan cuprique, Traitement précoce, Dépistage familial


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A109 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Et si c’était … une homocystinurie ; à propos d’un cas
  • Abdelhakim Gourari, T. Lougani, F. Mesbah, A. Daidi, Nora Kassouri, Wahiba Amer El Khedoud, Meriem Abada-Bendib
| Article suivant Article suivant
  • Étude de la reproductibilité et de la répétabilité de Sudoscan, un outil pour le dépistage précoce et le suivi de la neuropathie autonome
  • Jean-Henri Calvet, Manuel Dolz, Linsay Monteiro, Bernard Bauduceau, Lyse Bordier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.