Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des céphalées chez le personnel de l’hôpital médico-chirurgical KAIA, étudié 18 à 24 mois après le retour d’opération extérieure en Afghanistan - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.268 
Pierre Antoine Blanc 1, Ondine Bruneau 1, Marion Trousselard 2, Julie Defrance 1, Thierry De Greslan 3, Fabien Zagnoli 4, Laurent Guilloton 1,
1 Neurologie, hôpital d’instruction des armées Desgenettes, Lyon 
2 Laboratoire de neurophysiologie du stress, institut de recherche biomédicale des armées, Brétigny-sur-Orge, France 
3 Neurologie, hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris, France 
4 Neurologie, centre médical, Brest, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les céphalées sont un motif fréquent de consultation. Peu de données existent pour le personnel militaire, souvent exposé au stress, à la fatigue, en situation de retour d’opérations extérieures (OPEX).

Objectifs

L’objectif principal de ce travail a été de mesurer l’évolution de l’impact des céphalées en opération au sein du personnel déployé au sein de l’HMC KAIA en Afghanistan, 18 à 24 mois après leur retour de mission.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude observationnelle prospective, effectuée parmi les personnels déployés à l’HMC de KAIA entre décembre 2011 et janvier 2013. L’impact des céphalées a été mesuré en fonction de 2 échelles : le questionnaire MIDAS et le questionnaire HIT-6, associé à une évaluation de l’humeur au travers d’un questionnaire Profil of Mood State (POMS). Le recueil des données s’est fait à trois temps distincts : avant le départ en mission, au retour des 3 mois de mission et à 18–24 mois de la mission.

Résultats

Sur 246 personnels déployés, 115 ont participé aux 3 phases de l’étude. Avant le départ, 59 sujets souffraient de céphalées et 44 à chaque phase, avec un score MIDAS moyen de 5,9j au départ, 0,9j au retour, 4,8j à 18–24mois. Le score HIT-6 moyen était de 54,2 au départ, 50,5 au retour, 51,8 à distance. Leur humeur était plus en colère à distance de la mission. Neuf patients ont présenté des céphalées de novo après le retour avec un score HIT-6 moyen à 44,6. Quinze patients sont restés libres de céphalées.

Discussion

Il n’est pas observé d’impact péjoratif de l’OPEX sur le retentissement fonctionnel des céphalées. Au retour, l’impact est moindre avec une diminution du score MIDAS ; au final, les valeurs reviennent à leur niveau initial, sans pourtant témoigner d’un effet délétère. Le HIT-6 n’est pas modifié. Une altération de l’humeur chez les militaires céphalalgiques est notée, avec un profil colérique pouvant interférer sur l’apparition des céphalées.

Conclusion

L’impact des céphalées dans un contexte de séjour sur un théâtre d’opérations est resté faible : une amélioration transitoire du score MIDAS, non durable dans le temps et l’absence d’influence sur le score HIT-6 sont soulignées.

Informations complémentaires

Remerciement au personnel du SSA ayant accepté de se plier à ce travail.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Céphalées, Armée, Impact


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A112-A113 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La pellagre : une complication exceptionnelle des vomissements gravidiques avec multinévrite, épilepsie myoclonique et myélinolyse centropontique
  • Iness Benabdelaziz, Emna Farhat, Haifa Chelly, Samia Ben Sassi, Fayçel Hentati, Mourad Zouari
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation d’un protocole de prise en charge diagnostique des céphalées non traumatiques de l’adulte aux urgences d’un centre hospitalier général
  • Alain Drouet, Clément Camarasa, Laurent Guilloton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.