Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Formes récessives de la maladie de maladie de Charcot-Marie-Tooth liées aux mutations du gène MFN2 : réelle récessivité ou dominance incomplète ? - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.299 
Philippe Codron 1, , Arnaud Chevrollier 2, Andoni Echaniz-Laguna 3, Philippe Latour 4, Christophe Verny 5, Julien Cassereau 6
1 Service de neurologie, CHU d’Angers, Angers, France 
2 Laboratoire de biologie neurovasculaire et mitochondriale intégrée, Institut de biologie en santé, CHU d’Angers, Angers, France 
3 Centre de référence des pathologies neuromusculaires, hôpital Hautepierre HUS, Strasbourg, France 
4 Service de neurobiologie, centre de biologie et pathologie Est, CHU de Lyon, Lyon, France 
5 Centre de référence des maladies neurogénétiques, CHU d’Angers, Angers, France 
6 Centre de référence des pathologies neuromusculaires, CHU d’Angers, Angers, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le gène MFN2, codant pour la protéine mitofusine 2 responsable de la fusion mitochondriale, est le gène le plus fréquemment impliqué dans les formes axonales de maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT2A).

Objectifs

Nous avons cherché à caractériser le retentissement sur la bioénergétique et la structure du réseau mitochondrial de deux variants du gène MFN2 (p.G80V et p.R104Q) responsables d’un CMT2 de transmission en apparence récessive.

Patients et méthodes

Des fibroblastes prélevés par biopsie cutanée ont été étudiés chez une patiente hétérozygote composite porteuse des deux variants MFN2 suivie depuis l’enfance pour une neuropathie axonale sévère, ainsi que chez ses parents porteurs hétérozygotes asymptomatiques. La prédiction in silico de pathogénicité des variants, l’expression de la protéine mitofusine 2, la cinétique de croissance cellulaire, l’architecture du réseau mitochondrial et la valeur du potentiel de membrane mitochondrial ont été analysées.

Résultats

L’étude in silico des variants donnait une prédiction de pathogénicité élevée. La cinétique de croissance des fibroblastes de la patiente était significativement altérée par rapport aux témoins. Le réseau mitochondrial des fibroblastes présentait une hyperconnexion associée à une diminution de plus de 20 % du potentiel de membrane mitochondrial. Des altérations similaires mais plus discrètes étaient retrouvées chez les fibroblastes issus des deux parents de la patiente cliniquement et électrophysiologiquement sains.

Discussion

Ces analyses fonctionnelles confirment la pathogénicité de ces variants MFN2 responsables d’une forme cliniquement récessive de CMT2. Le phénotype des fibroblastes de la patiente similaire à celui décrit chez les lignées de patients CMT2A dominants et la présence d’une hyperconnexion du réseau chez les fibroblastes des parents supposent qu’une dominance à pénétrance incomplète pourrait être à l’origine des CMT2A en apparence récessifs.

Conclusion

La confirmation de l’existence de mécanismes physiopathologiques communs à l’origine des formes dominantes et récessives de CMT2A permettrait de réunir ces deux entités en une même maladie à pénétrance plus ou moins complète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Charcot-Marie-Tooth, MFN2, Dynamique mitochondriale


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A127 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dégénérescence neuronale progressive chez un patient présentant une photosensibilité : Xeroderma pigmentosum de type A
  • Mickael Alexandre Obadia, Pauline Reach, Bruno Law, Benjamin Rohaut, Jerôme Lamoril, Martin Catala
| Article suivant Article suivant
  • Charcot-Marie-Tooth (CMT) et lésions tumorales nerveuses multiples, une association à connaître ?
  • Ludivine Kouton, Amandine Sévy, Emilien Delmont, Marion Montava, Julie Fayerstein, Emmanuelle Salort-Campana, Shahram Attarian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.