Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections cérébrales de localisation cérébelleuse induites par le virus JC après traitement par natalizumab : variabilité clinique et radiologique - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.312 
Laurent Kremer 1, , Anne-Marie Guennoc 2, Irina Sarafiant 3, Nicolas Collongues 1, Stéphane Kremer 4, Jerome De Seze 1
1 Neurologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 
2 Neurologie, CHU de Tours, Strasbourg, France 
3 Neurologie, CH Freyming Merlebach, Strasbourg, France 
4 Radiologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les infections cérébrales à JC virus (JCV) après traitement par natalizumab (NTZ) sont bien connues. Nous décrivons le cas de 3 patients avec présentation clinique et radiologique atypique limitée au cervelet.

Observation

Il s’agit de 3 patients traités par NTZ présentant un syndrome cérébelleux rapidement progressif. Cas 1 : homme de 36ans traité depuis 6ans par NTZ. Trois IRM successives montrent une atrophie cérébelleuse rapidement progressive, des anomalies de signal du cortex et du vermis cérébelleux sans rehaussement, évoquant une neuronopathie des cellules granulaires du cervelet induite par le JCV. Cas 2 : femme de 27ans traitée par NTZ depuis 4ans. L’IRM initiale retrouve une minime prise de contraste cérébelleuse aspécifique mais le contrôle réalisé après dégradation clinique retrouve l’apparition d’importantes anomalies de signal au niveau du tronc cérébral et des deux hémisphères cérébelleux associées à des prises de contraste et un effet de masse de la fosse postérieure évoquant une leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP). Cas 3 : femme traitée depuis 8ans par NTZ. Les IRM retrouvent une lésion nodulaire du pédoncule cérébelleux prenant le contraste et dont la taille évolue progressivement compatible avec une LEMP. Dans les 3 cas, le diagnostic d’infection à JCV a pu être confirmé par la ponction lombaire.

Discussion

Ces 3 cas illustrent la variabilité clinique et surtout IRM des infections à JCV limitées au cervelet. Une attention particulière doit pouvoir être portée sur les anomalies localisées en fosse postérieure à l’IRM et le diagnostic de LEMP doit être évoqué malgré les atypies, en raison de l’importante variabilité des résultats d’imagerie.

Conclusion

Toute imagerie cérébelleuse atypique chez un patient sous NTZ doit faire évoquer et rechercher une LEMP, afin de démarrer une prise en charge précoce pour améliorer le pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : JC virus, Leucoencéphalopathie multifocale progressive, Natalizumab


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A132 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Survenue d’un cas de LEMP chez un patient greffé rénal traité par bélatacept
  • Marion Quirins, Céline Labeyrie, Manon Dekeyser, Hélène François, Jacques Gasnault, Antoine Durrbach, David Adams
| Article suivant Article suivant
  • Impact du Maraviroc sur la survie globale dans le traitement de la leucoencéphalopathie multifocale progressive chez les patients VIH, une étude rétrospective
  • Edouard Januel, Hervé Picard, Xavier Lescure, Gilles Pialoux, Nadira Houhou, Antoine Moulignier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.