Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une parésie du bras pas si anodine que ça - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.339 
Lise Jodaitis
 Bruxelles, Belgique 

Résumé

Introduction

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est rare avec une incidence de 1 cas par million d’habitants par an. Ce cas interpelle par sa présentation inhabituelle, évoquant un accident vasculaire cérébral.

Observation

La patiente, âgée de 65ans, présentait à l’admission une incoordination et une spasticité du bras gauche. L’examen neurologique démontrait un syndrome pyramidal du membre supérieur gauche. Face à ce tableau clinique, une mise au point vasculaire a été initiée. La patiente s’est malheureusement rapidement dégradée développant en une semaine un syndrome extra pyramidal avec une hypophonie,+une dystonie du bras droit et une instabilité ainsi qu’un syndrome cérébelleux. À la ponction lombaire, présence d’une protéinorachie sans pléiocytose. Dosage de la protéine 14-3-3 négative. L’IRM cérébrale montrait initialement une anomalie de signal des globi pallidi et du putamen droit en Flair et T2 et un discret hypersignal en diffusion. Ensuite bilatéralisation des lésions du striatum. Des ondes triphasiques typiques ont pu être observées sur des EEG répétés. L’évolution clinique s’est caractérisée par une bilatéralisation des troubles spastiques et le développement de myoclonies des quatres membres. Après trois semaines, état stuporeux de la patiente avec anarthrie, dysphagie et atteinte pyramidale diffuse. Celle-ci est décédée un mois après son admission. Le diagnostic de MCJ a été confirmé par l’autopsie.

Discussion

Les symptômes pyramidaux ne sont retrouvés en début de symptomatologie que dans 8 % des cas de MCJ, et sont plus fréquents en fin d’évolution (fréquence 37 %). Les symptômes habituellement retrouvés initialement sont la démence et les symptômes cérébelleux. De rares cas de MCJ avec présentation « stroke-like » ont été décrits dans la littérature, notamment un patient Japonais avec également monoparésie du bras gauche.

Conclusion

Ce cas clinique attire l’attention sur le fait qu’à un stade précoce, la MCJ peut mimer un accident vasculaire cérébral. L’évolution clinique oriente alors plus tardivement vers un phénomène neurodégénératif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Parésie, Creutzfeldt-Jakob, Dégénérescence


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A142-A143 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une parésie ataxique révélant une encéphalopathie de Hashimoto avec euthyroïdie
  • Maxime Fournier, Pierre Branger, Valérie Jaillon-Rivière, Nathalie Derache, Gilles Defer
| Article suivant Article suivant
  • Les manifestations neurologiques de la sarcoïdose : à propos de sept cas
  • Anissa Khefifi, Abir Bouthouri, Leila Ben Eljia, Naija Salma, Anis Hassine, Ben Amor Sana, Ben Ammou Sofiene

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.