Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Narcolepsie et épilepsie : à propos de 2 cas - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.346 
Walid Abdellaoui 1, , Sihem Bahbouh 1, Selma Dounia Bensemmane 2, Mohamed Reda Belabed 1, Radia Benalia 1, Elias Attal 3, Mahmoud Ait-Kaci-Ahmed 3
1 Neurologie, laboratoire d’EEG, hôpital Ait Idir, Alger, Algérie 
2 Neurologie, Établissement hospitalier spécialisé de neurologie et neurochirurgie Ali Ait Idir, Alger, Algérie 
3 Neurologie, hôpital Ait Idir, Alger, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’épilepsie représente pour le clinicien un vrai challenge dans la pratique clinique, car elle peut mimer une véritable narcolepsie, et qu’il devrait éliminer avec d’autres événements paroxystiques. Cependant, la coexistence d’une narcolepsie avec épilepsie reste possible.

Observation

Nous rapportons l’observation de 2 patients (un adulte et un enfant) présentant un tableau de narcolepsie et dont l’enquête étiologique a conclu à une narcolepsie-épilepsie. Le premier cas est un adulte de 68ans, suivi pour narcolepsie-cataplexie depuis l’âge de 30ans, sous méthylphénidate et clomipramine, qui a présenté des crises versives avec perte de contact et confusion post-critique. Les vidéo-EEG ont permis d’affirmer le diagnostic d’une épilepsie partielle complexe (bouffée thêta en temporal gauche). IRM cérébrale normale. SPECT : normale. La carbamazépine a permis de faire disparaître les crises et d’améliorer les cataplexies. Le deuxième cas est un enfant de 10ans, suivi pour narcolepsie-cataplexie depuis l’âge de 7ans, qui a consulté pour crises partielles complexes avec crises tonico-cloniques généralisées, évoluant depuis l’âge de 6ans. La Video-EEG a mis en évidence un foyer paroxystique focal fronto-temporal. Les manifestations critiques ont été rarement observées après l’instauration de l’acide valproique (600 mg/j).

Discussion

L’EEG permet de confirmer la nature épileptique des phénomènes paroxystiques chez les deux patients.

Conclusion

La coexistence de narcolepsie-épilepsie est possible. Dans certains cas, le traitement antiépileptique permet l’amélioration des symptômes de l’épilepsie et de la narcolepsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Narcolepsie, Épilepsie, EEG


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A145-A146 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’intérêt de la mesure de la fraction exhalée du monoxyde d’azote dans le syndrome d’apnée-hypopnée obstructive du sommeil
  • Leila Triki, Sayhi Amani, Sonia Rouatbi
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Kleine-Levin familial ou sporadique : une étude comparative
  • Rémy Nguyen, Elisabeth Groos, Emmanuel Mignot, Isabelle Arnulf

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.