Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Valeur prédictive de l’échelle de somnolence d’Epworth au cours du syndrome d’apnées du sommeil - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.350 
Nouha Gammoudi , Ridha Ben Cheikh, Zied Affes, Ghazi Sakly, Mohamed Dogui
 Service d’explorations fonctionnelles du système nerveux, CHU Sahloul, Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le diagnostic du syndrome d’apnées du sommeil (SAS) repose sur la mesure de l’index apnées hypopnées. En raison de la faible disponibilité de la polysomnographie, il est nécessaire d’identifier les personnes à haut risque.

Objectifs

Évaluer la sensibilité et la spécificité de l’échelle de somnolence d’Epworth (ESE) dans l’identification des personnes à haut risque de SAS dans une population tunisienne.

Patients et méthodes

Nous avons colligé 619 patients adressés pour suspicion de SAS à l’unité des troubles du sommeil de l’hôpital de Sahloul (Sousse, Tunisie) de la période s’étalant de janvier 2006 à juin 2015. Une polysomnographie a été pratiquée après consultation et évaluation de l’ESE. L’ESE est considérée négative lorsqu’elle est inférieure à 10. Une étude de la sensibilité et la spécificité de l’ESE dans l’identification des patients présentant un SAS à l’aide du logiciel SPSS.

Résultats

Le diagnostic de SAS a été posé chez 73 % des consultants présentant un Epworth négatif (SAS sévère dans 60 % des cas). Un SAS a été trouvé chez 85 % des patients présentant un Epworth positif. L’indice d’Epworth présentait ainsi une sensibilité de 0,82 mais avec une faible spécificité de 0,34. La valeur prédictive positive était 0,845 avec une valeur prédictive négative de 0,284.

Discussion

Il existe une controverse dans la littérature concernant la valeur prédictive de l’ESE au cours du syndrome d’apnées du sommeil. Nos résultats ont montré une forte valeur prédictive positive mais avec une faible valeur prédictive négative corroborant ainsi les résultats de certaines études précédentes.

Conclusion

L’échelle de somnolence d’Epworth ne serait pas un outil fiable de dépistage du SAS. L’introduction d’autres tests prenant en compte d’autres signes cliniques ainsi que la somnolence serait recommandée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SAS, Epworth, Valeur prédictive


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A147 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Drop attacks, épilepsie, dépression…et si c’était une narcolepsie ?
  • Amel Daidi, K. Zoghbi, Abdelhakim Gourari, Wahiba Amer El Khedoud, Nora Kassouri, A. Chaouch, Meriem Abada-Bendib
| Article suivant Article suivant
  • Rythme hypernyctéméral (rythme différent de 24 heures) secondaire à une période circadienne allongée au-delà de la gamme d’entraînement sur 24 heures
  • Camille Bonnard, Malik Hamdaoui, Elisabeth Ruppert, Henri Comtet, Marc Bataillard, Ulker Kilic-Huck, Patrice Bourgin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.