Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Modification de l’expérience artistique dans la DFT - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.361 
Claire Boutoleau-Bretonnière 1, , Catherine Thomas-Antérion 2
1 CMRR neurologie, CHU de Nantes, 44093 Nantes, France 
2 Cabinet de neurologie, Plein-Ciel, 69008 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les patients ayant une variante frontale de dégénérescence frontotemporale (vfDFT) ont une modification précoce du traitement des émotions. L’expérience esthétique à travers l’art est une voie d’approche de l’étude des émotions. Nous intéressant au spectateur qu’est le patient vfDFT, nous avons conçu une tâche informatisée utilisant 32 tableaux abstraits. Elle a permis d’évaluer le jugement esthétique, la pertinence émotionnelle, la valence émotionnelle et la réaction émotionnelle. Une évaluation cognitivo-comportementale y était associée.

Quinze patients présentant une vfDFT et 15 témoins ont été inclus. Les patients vfDFT étaient très peu touchés par les tableaux. Le jugement esthétique et la valence émotionnelle étaient très différents entre les deux groupes, les patients DFT trouvant plus souvent les tableaux laids et désagréables que les témoins. Valence et jugement esthétique étaient par ailleurs corrélés dans les deux groupes. Au plan de la réaction émotionnelle, les patients choisissaient préférentiellement l’adjectif « triste ».

Les patients vfDFT garderaient donc en apparence des capacités d’évaluation artistique (maintien de la corrélation laid/désagréable) mais ils diffèreraient des contrôles du fait de leur dysfonctionnement frontal comportemental et/ou exécutif. Ils sembleraient également déficitaires sur le plan des processus émotionnels, ceci apparaissant très lié aux troubles du comportement tel l’émoussement émotionnel ou bien encore en lien avec l’apathie, la négligence, etc.

Ce travail montre quel spectateur est le patient vfDFT vis-à-vis de l’art et nous permet de mieux comprendre les interactions entre émotions et troubles du comportement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : DFT, Émotion, Art


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A152-A153 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Description clinique centrée sur l’imagerie IRM, dans une neuropathie optique évolutive d’un glaucome à pression normale
  • Véronique Promelle, Olivier Balédent, Solange Milazzo
| Article suivant Article suivant
  • C’est chaud, c’est froid
  • Catherine Thomas-Antérion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.