Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie des AVC en République Centrafricaine - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.393 
Pascal Mbelesso , Emmanuel Yangatimbi, Vincent de Paul Senekian
 Neurologie, hôpital de l’amitié, Bangui, République Centrafricaine 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les accidents vasculaires cérébraux constituent un enjeu de santé publique. Plus de 80 % des décès causés par cette affection intéressent les pays en développement, les facteurs associés à cette mortalité sont insuffisamment connus.

Objectifs

Évaluer la valeur pronostique du délai d’admission des patients victimes d’AVC sur la durée de survie à un mois d’hospitalisation dans les hôpitaux de Bangui.

Méthodes

Étude pronostique transversale de type prospectif réalisée à Bangui dans les services de neurologie de l’hôpital de l’Amitié, de médecine interne de l’hôpital communautaire et des unités de soins intensifs des ces hôpitaux, de février à août 2014.

Le recrutement des sujets était exhaustif à l’aide d’un questionnaire confectionné se basant sur celui modifié de l’OMS sur les désordres neurologiques. Le traitement et l’analyse des données ont été faits avec le logiciel Statview 5.0.

Résultats

Un total de 154 patients a été inclus. L’âge moyen était de 63,15ans±10,98 avec des extrêmes allant de 38 et 91ans. Soixante-seize sujets (49,35 %) étaient pris en charge avec un délai d’admission inférieur ou égal à un jour. La moyenne du délai d’admission des patients pris en charge précocement était de 1,00 jour et celle des patients pris en charge tardivement était de 4,59±2,33jours (p<0,0001).

Discussion

Le non-référencement systématique des patients dans le service spécialisé et le recours à la médecine traditionnelle en première intention étaient responsables d’une prise en charge tardive des patients et avaient un impact négatif sur la survie de ceux-ci. Bien que l’HTA soit un facteur de risque majeur, elle n’était pas associée à la survie contrairement aux antécédents d’AVC.

Conclusion

Le délai d’admission en milieu hospitalier des patients victimes d’AVC constitue un facteur pronostique. La prise en charge tardive des ces affections augmente le taux de mortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AVC, Délai d’admission, Mortalité


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A165 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • AVC et tuberculose, à propos d’un cas au CHU de Lomé
  • Mofou Belo, Kokou Mensah Guinhouya, Vinyo Kumako, Massahoudou Joseph Alla Sene, Lehleng Agba, Koffi Ayelola Agnon Balogou
| Article suivant Article suivant
  • Morbimortalité des AVC au CNHU de Cotonou
  • Kodjo Constant Adjien, Dieudonné Gnonlonfoun, Isaac Avlessi, Thierry Adoukonou, Dismand Houinato

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.