Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs de mortalité des hématomes cérébraux aux CHU de Lomé - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.395 
Léhleng Agba 1, , Kokou Mensah Guinhouya 1, Nyinèvi Komla Anayo 1, Vinyo A. Codjia 1, Mofou Belo 1, Agnon Ayélola Koffi Balogou 2
1 Clinique de neurologie, CHU Sylvanus Olympio, BP 57, Lomé, Togo 
2 Neurologie, CHU du Campus, 03 BP, 30284 Lomé, Togo 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’hémorragie intracrânienne (HIC) est un problème majeur de santé publique. Les facteurs pronostiques sont nombreux.

Objectif

Évaluer tous les facteurs prédictifs de mortalité des hématomes cérébraux en per-hospitalisation.

Patients et méthode

Il s’est agi d’une étude prospective analytique sur une période de six mois portant sur les patients victimes d’AVCH confirmé au scanner cérébral.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 52,46ans avec des extrêmes de 27ans et de 83ans. Une prédominance ainsi qu’une surmortalité féminine (chez les moins de 60ans) avaient été notées, sex-ratio (H/F) de 0,93. L’HTA était le principal facteur prédictif de mortalité des AVCH. Les autres facteurs ont été l’âge, le coma initial, l’inondation ventriculaire et les volumes de l’hématome. Le retard de prise en charge spécialisée était un facteur de mauvais pronostic.

Discussion

Le décès par AVCH représentait 24,76 %. Mouiry avait rapporté 33 %. Cette différence s’expliquerait par une différence entre les populations étudiées. L’âge moyen dans notre étude était similaire à ceux rapportés au Mali et au Sénégal. La mortalité était élevée chez le sujet jeune (moins de 60ans) comme rapportée par plusieurs auteurs et s’expliquerait par l’hypertension intracrânienne responsable du décès. Le volume de l’hématome était un facteur de mauvais pronostic. Plus de 77 % des patients décédés avaient un hématome de volume supérieur à 30mL comme rapporté par Broderick. L’inondation ventriculaire était aussi de mauvais pronostic, et serait liée à une hydrocéphalie aiguë. Le retard de prise en charge et le manque de moyens financier étaient des facteurs de mauvais pronostic. Toutefois une maîtrise de l’HTA ralentirait l’expansion hémorragique.

Conclusion

Une politique sanitaire basée sur la prévention primaire et l’amélioration des conditions socio-économiques de la population seraient vivement souhaitées afin de contrôler les facteurs de mauvais pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AVC, Facteurs de mortalité, Lomé


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A166 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Morbimortalité des AVC au CNHU de Cotonou
  • Kodjo Constant Adjien, Dieudonné Gnonlonfoun, Isaac Avlessi, Thierry Adoukonou, Dismand Houinato
| Article suivant Article suivant
  • Index des auteurs

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.