Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de la tomodensitométrie dans la cellulite orbitaire - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.070 
Jihane Bennani
 Neuroradiologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc 

Résumé

Introduction

Cellulite orbitaire est une urgence diagnostique et thérapeutique. L’imagerie notamment la TDM permet le diagnostic positif.

Objectifs

Mise au point sur les aspects scanographiques de la cellulite orbitaire.

Patients et méthodes

Nous rapportons des cas de cellulites orbitaires colligés dans notre service et explorés par une TDM orbitaire avec injection de produit de contraste.

Résultats

La cellulite orbitaire est une affection grave pouvant compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire ou péri-oculaire. L’imagerie et principalement la TDM jouent un rôle important dans le diagnostic, le bilan lésionnel et la surveillance, Elle permet de classer la cellulite orbitaire en 5 stades évolutifs selon CHANDLER. Cette affection est susceptible d’engager le pronostic fonctionnel de l’œil, voire le pronostic vital.

Discussion

La cellulite orbitaire 1re affection orbitaire qui touche souvent le sujet jeune, peut être d’origine bactérienne virale, fongique ou parasitaire, due à une infection sinusienne. L’imagerie permet de classée la cellulite orbitaire en 5 stades évolutifs selon Chandler.

Conclusion

Diagnostiquée et traitée précocement, la cellulite orbitaire évolue bien et sans séquelles. Tout retard diagnostique et/ou thérapeutique peut être source de complications graves. La TDM joue un rôle incontournable pour guider le chirurgien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cellulite, TDM, Sinusite


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A32 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neuropathie optique infiltrative bilatérale révélatrice d’une maladie de Waldenström
  • Emilie Agard, Antoine Pegat, Hélène Vanquaethem, Hussam El Chehab, Corinne Dot, Laurent Guilloton
| Article suivant Article suivant
  • Neuromyélite optique de Devic : à propos de 15 cas
  • Sofiane Bourmatte, Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, Naima Taghane, M’zahem Abderrahim, Abdelmadjid Hamri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.