Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neuromyélite optique de Devic : à propos de 15 cas - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.071 
Sofiane Bourmatte , Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, Naima Taghane, M’zahem Abderrahim, Abdelmadjid Hamri
 Neurologie, CHU de Constantine, Constantine, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La neuromyélite optique de Devic (NMO) est une pathologie inflammatoire rare du système nerveux central qui se traduit par une neuropathie optique et une myélite.

Objectifs

Notre objectif est de décrire les cas de neuromyélite optique de Devic recensés au service de neurologie de Constantine et de reporter les caractéristiques cliniques, paracliniques, évolutives et pronostiques de cette entité.

Patients et méthodes

Étude rétrospective et prospective, descriptive effectuée sur une période de 10ans entre janvier 2005 et novembre 2015 portant sur 15 patients diagnostiqués NMO sur les critères diagnostiques de Wingerchuk et al. (2006).

Résultats

IL s’agissait de 15 patients, 14 femmes et un homme. L’âge moyen était de 38ans. La neuropathie optique était inaugurale chez 11 patients. L’IRM médullaire avait montré une anomalie de signal étendue sur plus de trois segments vertébraux chez tout les patients. L’étude du liquide céphalo-spinal était normale dans 14 cas. Le dosage des anticorps anti-AQP4 a été réalisé chez 8 patientes et a été positif dans 3 cas.

Discussion

Les résultats de notre série sont concordants avec ceux de la littérature concernant, les données épidémiologiques, la présentation clinique optico-spinale, ainsi que les résultats de l’imagerie. Les discordances avec la littérature concernent l’étude du liquide céphalo-spinal qui est le plus souvent normale dans notre série, ainsi que le dosage des anticorps anti-AQP4 qui a été positifs dans 37 % des cas, contre 50 %–70 % de la littérature.

Conclusion

La NMO est une affection grave, d’où la nécessité d’un diagnostic précoce afin de proposer un traitement adapté et agressif permettent d’améliorer son pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuromyélite optique, Devic, Anticorps


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A32 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de la tomodensitométrie dans la cellulite orbitaire
  • Jihane Bennani
| Article suivant Article suivant
  • Rétinopathie due à un traitement par interféron bêta-1a : à propos d’un cas
  • Lamine Moussa, Saadia Lougani, Abderrahmane Bouarfa, Farida Ferrat, Nora Kassouri, Wahiba Amer El Khedoud, Meriem Abada-Bendib

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.