Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Du subjective cognitive impairment (PRE-MCI) à la maladie d’Alzheimer : une étude de suivi de 143 sujets sur deux années - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.091 
Nathalie Sambuchi 1, , Yonas Endale Geda 2, Isabelle Muraccioli 1, Bernard François Michel 1
1 Service de neurogériatrie, AP–HM, Marseille 
2 Département de neurologie, psychiatrie et psychologie, Mayo Clinic Hospital, Scottsdale, États-Unis 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le subjective cognitive impairment (SCI) caractérise un stade de plainte subjective, sans détérioration cognitive objective.

Objectifs

Précédant le mild cognitive impairment amnésique (MCI-A), il existe un stade de « pre-MCI » (SCI) ou la plainte mnésique est l’unique symptôme, plusieurs années avant le stade de MCI-A. Le SCI pourrait représenter une atteinte purement métacognitive.

Patients et méthodes

Nous avons suivi pendant 24 mois, une cohorte de 143 sujets (16 contrôles normaux [CN], 62 SCI, 53 A-MCI et 12 MA-P), par une évaluation neuropsychologique (MMSE, ADAS-cog, CDR, GDS, EDC, GDS, RL/RI16 [Grober et Buschke, RAVLT]), tous les ans pendant 2ans (V0, V1, V2). Un score d’atrophie hippocampique en IRM (Scheltens et al., 1992) et un génotypage Apo-E, ont été réalisés aussi chez chaque sujet.

Résultats

À V0, il n’y a pas de différence significative entre les groupes de sujets SCHELTENS 0 et SCHELTENS II–III, pour l’EDC et les scores de rappel total au RL/RI16. Parmi les 143 patients évalués à V0, 143 ont atteint V1 et 80 V2. Parmi les 62 SCI, 10 ont évolué en MCI-A (16,12 %) et 1 s’est converti en MA-P (1,61 %) à V1. Ainsi 11 SCI (17,74 %) étaient évolutifs (SCI-E) et 48 stable (SCI-S). La comparaison entre ces deux groupes montre des différences significatives pour la RAVLT et pour le génotypage ApoE.

Discussion

Cette étude suggère que le SCI est un état intermédiaire entre les CN et les MCI-A que l’on peut reconnaître par une évaluation précise, neuropsychologique, IRM et du statut Apo-E. Un suivi annuel permet d’observer l’évolution des SCI-E en MCI-A. Les SCI-E peuvent être détectés précocement à V0 par un examen de la mémoire épisodique (RAVLT RT et RD), statut ApoE (e4) et le score de SCHELTENS en IRM.

Conclusion

Les troubles métacognitifs dans le SCI sont l’expression d’un dysfonctionnement du cortex pré-frontal antérieur, responsable d’un syndrome d’hyperattention, correspondant à un processus dégénératif de la substance blanche du faisceau cingulaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SCI, Métacognition, Cingulum antérieur


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A40 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • « Nietzche est mort » signé le lobe temporal
  • Bertrand Yalo, David Soulier, Izzie Namer, Christian Marescaux, Lafaye Lyly Gauthier, Andrei Girbovan, Valérie Wolff
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Huntington et singularité clinique : quand les troubles de la cognition sociale et les symptômes comportementaux sont au premier plan
  • Marie Caillaud, Alexandre Bejanin, Mickaël Laisney, Christophe Verny, Francis Eustache, Béatrice Desgranges, Philippe Allain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.