Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Du figuratif à l’abstrait : quand l’atrophie corticale postérieure s’invite dans l’art - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.093 
Laetitia Rocher 1, , Sarah Evain 2, Christelle Evrard 3, Claire Boutoleau-Bretonnière 4
1 Centre mémoire ressources et recherche, CHU de Nantes, Nantes 
2 Neurologie, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 
3 CMRR, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 
4 Neurologie CMRR, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Nous rapportons ici le parcours artistique d’une patiente de 63ans, aquarelliste, présentant un syndrome d’atrophie corticale postérieure (ACP).

Observation

Une patiente de 63ans se présenta pour des difficultés visuo-spatiales évoluant progressivement depuis 6ans. L’examen clinique et neuropsychologique mettait en évidence des troubles praxiques, une agnosie digitale, une acalculie, des anomalies visuo-perceptives, ainsi que des troubles mnésiques et exécutifs au second plan. L’IRM encéphalique montrait une atrophie pariéto-occipitale. La scintigraphie cérébrale montrait une hypofixation à prédominance postérieure. Les biomarqueurs du liquide cérébrospinal étaient compatibles avec un profil de maladie d’Alzheimer. L’évolution a été marquée par l’aggravation des troubles visuo-spatiaux et praxiques avec un retentissement sur l’autonomie et la majoration progressive des troubles mnésiques et phasiques. La présentation des peintures réalisées par la patiente au long de l’évolution de sa maladie illustre originalement l’avancée de ses troubles. La patiente, qui avait toujours eu un intérêt particulier pour l’aquarelle, réalisait durant la période pré-morbide de jolies peintures figuratives, représentant des paysages. Progressivement, les œuvres ont pris un caractère plus abstrait. Après plusieurs années, la patiente retouchait ses œuvres précédentes, les considérant inachevées du fait de ses troubles perceptifs.

Discussion

À un stade évolué, l’évolution des troubles neurovisuels est difficile à évaluer. Si des travaux ont souligné les modifications de styles dans les pathologies neurodégénératives, aucun ne s’est intéressé aux ACP. La production artistique permet d’appréhender différemment la progression des troubles. Le point notable est la dissociation entre la désintégration des capacités neurovisuelles et la motivation à produire de l’art.

Conclusion

Cette observation encourage l’étude de la production artistique des ces patients et incite à investir le champ psychosocial pour améliorer leur accompagnement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Art, Atrophie corticale postérieure, Troubles neurovisuels


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A41 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie de Huntington et singularité clinique : quand les troubles de la cognition sociale et les symptômes comportementaux sont au premier plan
  • Marie Caillaud, Alexandre Bejanin, Mickaël Laisney, Christophe Verny, Francis Eustache, Béatrice Desgranges, Philippe Allain
| Article suivant Article suivant
  • Étude des processus cognitifs sous-jacents aux faux souvenirs dans la maladie d’Alzheimer et la maladie à corps de Lewy
  • Kemp Jennifer, Clélie Phillipps, Veronneau Alyssa, Albasser Timothée, Nathalie Philippi, Benjamin Cretin, Fréderic Blanc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.