Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs déterminants des troubles neurocognitifs liés au VIH dans une cohorte de patients sous traitement antirétroviral suivis à Bangui (République centrafricaine) - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.006 
Pascal Mbelesso 1, , Tekpa Gaspard 2, Ndouongo-Kouna Philomène 3, Yangatimbi Emmanuel 1, Avilah Amakade-Woyengba Phrygie 4, Honisse Hortense 5
1 Neurologie, hôpital de l’Amitié, Bangui, République centrafricaine 
2 Maladies infectieuses, hôpital de l’Amitié, Bangui, République centrafricaine 
3 Neurologie, université des Sciences de la santé, Libreville, Gabon 
4 Neurologie, faculté des Sciences de la Santé, Bangui, République centrafricaine 
5 Hôpital de jour, Centre national hospitalier universitaire de Bangui, Bangui, République centrafricaine 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est de type généralisé en République centrafricaine. Elle est fréquemment accompagnée de complications neurologiques, parmi lesquelles nous avons les troubles neurocognitifs.

Objectifs

Contribuer à une meilleure connaissance des troubles neurocognitifs chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), identifier les facteurs associés, en utilisant l’International HIV Dementia Scale comme outil de dépistage.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude transversale descriptive et analytique allant du 1er décembre 2014 au 30 janvier 2015, dans une cohorte de patients suivis sur un des sites de prise en charge à Bangui. Les sujets inclus étaient des PVVIH âgées de 18ans et plus, traitées par les ARV depuis au moins un mois, ayant un dossier médical à jour, ne présentant ni d’infection intercurrente aiguë, ni d’affection psychiatrique ou un traitement antipsychotique.

Résultats

Au total 244 patients ont été inclus. Soixante et un avaient une perturbation aux tests neurocognitifs appariés à 183 témoins. La prévalence des troubles neurocognitifs était de 25 %, IC95 % [19,70–30,92]. L’âge moyen des sujets présentant ces TNC était de 42,77±9,58. Le sex-ratio (F/H) était de 4,5. Le score moyen aux différents tests était de 10,93±1,13. Les facteurs déterminant les troubles neurocognitifs étaient l’âge élevé et le bas niveau d’instruction (p<0,05).

Discussion

Le concept des troubles neurocognitifs associés au VIH a été très tôt mis en évidence puis catégorisé parmi les symptômes du sida. Plusieurs batteries de tests ont été proposées pour leur dépistage parmi lesquelles l’International HIV Dementia Scale. Il nous a permis d’identifier les patients à risque de troubles neurocognitifs sans la nécessité des tests neuropsychologiques sophistiqués.

Conclusion

Il est utile de mener d’autres études combinant une batterie des tests neuropsychologiques afin de recommander ce test pour tous les sites de prise en charge des PVVIH du pays.

Informations complémentaires

Communication affichée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VIH, Troubles neurocognitifs, Bangui


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A6-A7 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Différentier un trouble cognitif vasculaire versus maladie d’Alzheimer : le contraste mémoire/fonctions exécutives toujours d’actualité ?
  • Daniela Andriuta, Martine Roussel, Mélanie Barbay, Olivier Godefroy
| Article suivant Article suivant
  • Double stigmatisation de la personne âgée autochtone et démente : résultat du programme EPIDEMCA-FU
  • Gilles Tixier Kehoua, Catherine-Marie Dubreuil, Bébène Bandzouzi, Maëlenn Guerchet, Pascal Mbelesso, Jean-François Dartigues, Pierre-Marie Preux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.