Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Devenir à 3 mois de 1000 patients consécutifs traités par thrombolyse intraveineuse pour ischémie cérébrale au CHRU de Lille - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.150 
Amélie Decourcelle-Fenoglio , Didier Leys
 Neurologie, CHRU de Lille, Lille 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le recombinant tissue-plasminogen activator (rt-PA) intraveineux augmente la probabilité de survivre sans handicap et sans dépendance, sans modifier la mortalité malgré le risque d’hémorragie cérébrale symptomatique (s-ICH).

Objectifs

Évaluer le pronostic à 3 mois de 1000 patients consécutifs traités par rt-PA pour ischémie cérébrale au CHRU de Lille.

Patients et méthodes

Nous avons analysé rétrospectivement les données collectées dans le registre lillois des thrombolyses. Le critère de jugement principal était la proportion de patients ayant une évolution favorable (score de Rankin modifié [mRS] 0–1 ou similaire au mRS antérieur) à 3 mois. Nous avons comparé les proportions observées d’évolutions favorables et d’évolutions catastrophiques (mRS 5–6) à 3 mois, avec les proportions calculées avec ou sans rt-PA, à l’aide du stroke-thrombolytic predictive instrument (s-TPI).

Résultats

Parmi les 1000 patients consécutifs (469 hommes, âge médian 74ans, NIHSS médian 11), 438 avaient une évolution favorable à 3 mois. Outre un NIHSS plus bas à l’entrée, les facteurs associés à une évolution favorable à 3 mois étaient une thrombectomie mécanique, l’absence de s-ICH, de pneumopathie, d’infection urinaire, ou d’infarctus cérébral visible à 24heures, et une utilisation dans le cadre du libellé d’autorisation de mise sur le marché.

Discussion

Les résultats observés sont identiques à ceux des grandes cohortes. La proportion observée d’évolutions favorables était légèrement plus faible que celle prédite par le s-TPI avec rt-PA mais meilleure que celle attendue sans rt-PA ; la proportion observée d’évolutions catastrophiques était également légèrement inférieure à celle prédite. Ces résultats sont conformes à ceux observés dans d’autres études.

Conclusion

Les 1000 patients de la cohorte lilloise de patients thrombolysés ont des résultats conformes à ce qui est attendu.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infarctus cérébral, Thrombolyse, Évolution


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A64 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Granulomes aseptiques à corps étrangers post-artériographie, d’évolution favorable sous corticothérapie. À propos d’un cas et revue de la littérature
  • Laura Venditti, Stéphanie Lenck, Mikaël Mazighi, Hugues Chabriat, Emmanuel Houdart, Emmanuel Cognat
| Article suivant Article suivant
  • Les accidents vasculaires cérébraux ischémiques du sujet jeune : à propos de 50 cas
  • Lakehal Mounia, Melouah Rim, Louanchi Malika, S. Bourokba, Amel Bouleghlem, Amina Mohamed Bouteben, Nadia Toubal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.