Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence de l’infection à VIH chez les patients victimes d’accident vasculaire cérébral au CHU Campus de Lomé - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.153 
Agnon Ayelola Koffi Balogou
 Neurologie, CHU Campus, Lomé, Togo 

Résumé

Introduction

Le VIH/SIDA et son traitement antirétroviral sont associés à un risque élevé de maladies cardiovasculaires comme les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Objectifs

Estimer la prévalence du VIH et ses facteurs associés chez les patients hospitalisés pour un AVC.

Patients et méthodes

Une étude transversale avait été réalisée dans le service de neurologie du CHU Campus de Lomé au Togo, du 1er août 2013 au 28 février 2014. Tous les patients hospitalisés pour un AVC sur la base de données cliniques et de scannographie cérébrale ont été enrôlés. Une sérologie au VIH avec deux tests rapides en série et d’autres bilans biologiques ont été réalisés. Une analyse de régression logique a été réalisée.

Résultats

Au total 444 patients ont été enrôlés avec un âge médian de 57ans. Parmi eux, 309 (69,6 %) avaient un AVCI, 145 (30,4 %) un AVCH. La prévalence du VIH était de 8,1 % (n=36) avec un intervalle de confiance à 95 % (IC95 %) (5,6–10,6 %). Chez les patients séropositifs au VIH, 25 (69,4 %) avaient fait un AVCI et 11 (30,6 %) un AVCH. Le type d’AVC n’était pas associé à l’infection à VIH avec un odds ratio de 0,63, IC95 % (0,10–4,02). L’hypertriglycéridémie était plus fréquente (63,9 %) chez les patients séropositifs au VIH.

Discussion

L’HTA était, le facteur de risque cardiovasculaire le plus fréquent chez tous les patients (82,0 %), chez les patients ayant un AVCI (79,6 %), chez les patients ayant un AVCH (81,4 %), chez les patients VIH− (84,3 %) et chez les patients VIH+ (55,6 %). Ces données sont en conformité avec celles de la littérature (81–83) et selon l’OMS, 62,0 % des affections cérébrovasculaires seraient dues à une tension artérielle élevée.

Conclusion

Cette prévalence au VIH était élevée par rapport à celle nationale (2,9 %). Un dépistage systématique du VIH chez les patients ayant fait un AVC reste nécessaire.

Informations complémentaires

Cette communication sera faite dans la session réservée à la Ligue Franco-Africaine contre les accidents vasculaires cérébraux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accident vasculaire cérébral, Syndrome pyramidal, Virus


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A65 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation gériatrique dans la prise en charge post-AVC des patients de plus de 80 ans : intérêt d’un score composite et étude prospective chez 30 patients
  • Alain Just, Sinziana Buzori, Cosmin Roman, Valérie De Borchgrave, Patricia Tourniaire
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence de la thrombophilie dans les accidents vasculaires cérébraux ischémiques du sujet jeune. Étude prospective de 182 cas
  • Hichem Bouzenada, Nefti Morad, Yacine Larfi, Mohamed Bendini, Fayçal Messaoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.