Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neurocysticercose, une cause rare d’AVC du sujet jeune - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.165 
Sophie Duclos 1, , Sylvie Darrigol-Mecharles 2, Rachel Dellis 2, Semenov Artur 3, Laurent Do 3, Cosmin Alecu 4, Annie Lannuzel 5
1 CHU de Pointe-à-Pitre, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 
2 Neurologie, CHU de Pointe-à-Pitre, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 
3 Neurochirurgie, CHU de Pointe-à-Pitre, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 
4 Neurologie et ECM/lamia-ea4540, université des Antilles, CHU de Pointe-à-Pitre, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 
5 CHU de Pointe-à-Pitre, université des Antilles et de la Guyane et UPMC université paris 06, Inserm, CN, service de neurologie, Pointe-à-Pitre 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La neurocysticercose, parasitose contractée par l’ingestion d’œufs de TaeniaSolium est la première cause de convulsions dans les pays en voie de développement. Son implication dans les AVC est discutée.

Observation

Un homme 40ans, sans facteurs de risque vasculaire, est hospitalisé le 30 décembre 2014 pour une hémiplégie droite, héminégligence et aphasie mixte (score NIHSS à 20). Le scanner injecté montre un infarctus sylvien gauche total, avec thrombose de la carotide interne et sténose de la sylvienne gauches, ainsi que de multiples calcifications infra centimétriques sus-tentorielles bilatérales. L’apparition de signes d’engagement cérébral justifie la réalisation d’une craniectomie décompressive à j3. La sérologie cysticercosique réalisée en raison de calcifications est négative. Les radiographies montrent des kystes musculaires diffus. Un traitement par corticoïdes et albendazole est introduit. L’état clinique s’améliore à un mois avec régression partielle des troubles phasiques et moteurs. Un second patient 34ans, est hospitalisé en avril 2005 pour céphalées intenses et hémiplégie droite précédée de tremblements. Le scanner injecté montre un infarctus sylvien superficiel gauche. L’IRM cérébrale montre des images kystiques multiples sous-arachnoïdiennes des vallées sylviennes, prenant le contraste. Les sérologies cysticercosiques sont positives en IgG et IgM dans le sérum et le LCR.

Discussion

La neurocysticercose est une cause exceptionnelle d’AVC. Les sérologies sont inconstamment positives. Le mécanisme le plus fréquent est la compression artérielle par un kyste en phase colloïdale. L’occlusion carotidienne dans notre premier cas pourrait impliquer un mécanisme inflammatoire. La présence de calcifications intracérébrales et musculaires est un argument diagnostique pertinent.

Conclusion

Nos observations incitent à réaliser une sérologie de cysticercose dans le cadre du bilan d’un AVC du sujet jeune en zone d’endémie et en présence de calcifications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cysticercose, AVC, Sujet jeune


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A69-A70 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome des anticorps antiphospholipides et AVC ischémiques de l’adulte jeune
  • Souad Benabadji, Salim Allal, Djaouad Bouchenak Khelladi
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt et valeur prédictive de la biologie de routine dans l’accident vasculaire cérébral à la phase aiguë
  • Hassine Anis, Abir Bouthouri, Naija Salma, Anissa Khefifi, Ben Amor Sana, Ben Ammou Sofiene

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.