Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects épidémiocliniques, évolutifs et paracliniques de l’accident vasculaire cérébral hémorragique du sujet âgé à Dakar - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.171 
Prince Eliot Sounga Bandzouzi 1, , Dieynabou Sow Adjaratou 2, S.L.M. Dadah 2, Ndiaye Moustapha 3, Gallo Diop Amadou 3, Mansour Ndiaye Mouhamadou 3
1 Neurologie, hôpital général de Loandjili, Brazzaville, République du Congo 
2 Neurologie, CHU Fann, Dakar, Sénégal 
3 Clinique de neurologie, centre hospitalier national universitaire de Fann, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’accident vasculaire cérébral hémorragique est une maladie grave et mortelle ; il est souvent de pronostic réservé. L’hypertension artérielle est le facteur de risque le plus important.

Objectifs

L’objectif principal de cette étude était de décrire les aspects épidémiocliniques, évolutifs et tomodensitométriques des AVCH du sujet âgé à Dakar.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective allant du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013 portant sur des patients âgés de 55ans et plus ayant présenté un AVCH confirmé par une tomodensitométrie cérébrale. Les données sociodémographiques, les antécédents médicaux, les signes de gravité associés au tableau neurologique et le pronostic vital ont été collectés.

Résultats

Nous avons collecté 59 dossiers. L’âge moyen était de 65ans. Les facteurs de risque retrouvés étaient l’hypertension artérielle (91,5 %), le diabète (15,3 %), les antécédents d’AVC (11,9 %). À la TDM, les hématomes étaient localisés à gauche dans 60 % et en région capsulolenticulo-thalamique dans 67,8 %. Le séjour hospitalier moyen était de 7jours. Le séjour hospitalier moyen était de 7jours.

Discussion

Les facteurs de risque d’AVC étaient l’HTA, l’AVC antérieur et le diabète. L’HTA a concerné 91,5 %. Les antécédents d’AVC étaient retrouvés dans 11,9 %, ce résultat est similaire à celui de Kamadore qui retrouve 10,7 %. L’évolution était incertaine lorsque le score de Glasgow était10.

Conclusion

L’AVCH pose un problème de santé public. La prise en charge précoce et adéquate permet de réduire son taux de mortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accident vasculaire hémorragique, Sujets âgés, Facteurs de risques


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A72 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome de Claude : à propos de 3 cas
  • Naima Sghaier, Mouna Aissi, Mokni Narjes, Samia Younes, Ayed Mahbouba Frih
| Article suivant Article suivant
  • Hémosidérose du névraxe post-chirurgicale traitée par défériprone
  • Florian Javeri, Arnaud Roumi, Isabelle Gerardin, Céline Guidoux, Lucie Cabrejo, Philippa Lavallée, Pierre Amarenco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.