Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stroke mimics : description des différentes causes et aspects radiologiques rares. Étude sur une cohorte de 192 patients admis en urgence au sein de l’UNV de Marseille - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.179 
Charline Pérot 1, , Emilie Doche 1, Nadia Laksiri 1, Emmanuelle Robinet 1, Jean Pelletier 2
1 Neurologie, Assistance publique–Hôpitaux Marseille, Marseille 
2 Neurologie, hôpital de la Timone, rue Saint-Pierre, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Un grand nombre de patients reçus en urgence par les équipes neurovasculaire ne présentent pas d’accident vasculaire cérébral (AVC), mais une pathologie qui mime un AVC.

Objectifs

L’objectif de notre étude était d’identifier les patients présentant un stroke mimics parmi nos patients reçus en urgence pour suspicion d’AVC, éligibles à la thrombolyse, et d’étudier leurs caractéristiques cliniques.

Patients et méthodes

Les dossiers médicaux des patients reçus en urgence pour suspicion d’AVC dans l’unité neurovasculaire (UNV) de Marseille (AP–HM, Timone) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014 ont été analysés. Tous ceux ne présentant pas d’AVC ou dont le diagnostic d’accident ischémique transitoire n’était pas retenu ont été inclus. Nous avons étudié différents paramètres : âge, sexe, antécédents notables, diagnostic retenu, durée d’hospitalisation, caractéristiques cliniques.

Résultats

Sur 670 patients reçus en condition thrombolyse dans notre UNV en 2014, 31,6 % (192) étaient des stroke mimics. L’âge moyen était de 49ans [10–86] et 58 % étaient des femmes. Les étiologies les plus fréquentes étaient : crise épileptique (21,4 %), troubles somatoformes (20,8 %), aura migraineuse (12,5 %). D’autres étiologies plus anecdotiques étaient retrouvées (hypoglycémie, fracture cervicale…). Les signes cliniques étaient majoritairement latéralisés à gauche (43,7 %), et le score NIHSS moyen était de 3 [0–24].

Discussion

Un tiers des patients admis dans notre UNV pour suspicion d’AVC sont en réalité des stroke mimics, ce qui est comparable à la littérature. Ces patients sont majoritairement des femmes, ont moins de facteurs de risque cardiovasculaire, sont plus jeunes et moins symptomatiques que les patients présentant effectivement des pathologies vasculaires. Les antécédents de ces patients aident souvent au diagnostic.

Conclusion

Les stroke mimics sont des pathologies fortement représentées parmi les patients admis en UNV. L’IRM cérébrale permet une réorientation diagnostique et thérapeutique rapide.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stroke mimics, Accident vasculaire cérébral, IRM


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A75 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la valeur diagnostique de la COPEPTINE lors d’un infarctus cérébral à la phase aiguë : étude prospective portant sur 150 patients inclus en « filière thrombolyse » au CHU de Strasbourg
  • Daniela Bindila-Perisse, Sébastien Harscoat, Pepijn Gerber, Sophie Hatsch, Veronique Quenardelle, Pascal Bilbault, Valérie Wolff
| Article suivant Article suivant
  • Diplégie brachiale : penser à l’ischémie médullaire !
  • Mohamed Amine Mnaili, Youssouf Benmoh, Nabil Abida, Sun Son Well Born Bompangue Kanga, Amine Reggabi, Yahya Hsaini, Ahmed Bourazza

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.