Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence des infarctus viscéraux sous-diaphragmatiques dans l’infarctus cérébral et la fibrillation atriale - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.181 
David Weisenburger 1, , Delphine Lopez 1, J.P. Decroix 1, Antoine Scherrer 2, François Mellot 2, Frédéric Boudain 1, Bertrand Lapergue 1
1 Unité neurovasculaire, hôpital Foch, Suresnes, France 
2 Radiologie, hôpital Foch, Suresnes 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les infarctus cérébraux (IC) cryptogéniques peuvent en partie être expliqués par une fibrillation atriale occulte. En IRM abdominale, des infarctus viscéraux sous-diaphragmatiques sont décrits dans 22 % des cas d’IC cardio-emboliques.

Objectifs

L’objectif est d’évaluer l’apport de l’IRM abdominale dans le diagnostic étiologique des IC et dans l’évaluation de la prévalence des infarctus viscéraux sous-diaphragmatiques (SDVI).

Patients et méthodes

Nous avons comparé, de manière prospective, les résultats d’une IRM abdominale réalisée dans trois groupes de patients : groupe A (IC d’origine cardio-embolique), groupe B (IC d’autre cause déterminée : dissection, infarctus lacunaire, athérome) et groupe C (fibrillation atriale sans IC).

Résultats

Cent onze patients consécutifs ont été inclus. Les SDVI sont plus fréquents dans le groupe des patients ayant un IC d’origine cardio-embolique (groupe A) (n=10/47, 21,5 %, IC95 %=10,7–35,7) que dans le groupe B (n=1/30, 3,3 %) et le groupe C (n=0/34), p=0,002 (test de Fischer). La localisation la plus fréquente est le rein.

Discussion

Comme Slaoui et al. l’ont montré précédemment, nous avons retrouvé une prévalence des SDVI de 21,3 % chez les patients avec un IC d’origine cardio-embolique. Nous avons ainsi confirmé la reproductibilité de cette technique d’imagerie pour le diagnostic étiologique des infarctus cérébraux.

Conclusion

La prévalence des SDVI est plus élevée chez les patients avec un infarctus cérébral d’origine cardio-embolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infarctus cérébral, Fibrillation auriculaire, IRM abdominale


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A76 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diplégie brachiale : penser à l’ischémie médullaire !
  • Mohamed Amine Mnaili, Youssouf Benmoh, Nabil Abida, Sun Son Well Born Bompangue Kanga, Amine Reggabi, Yahya Hsaini, Ahmed Bourazza
| Article suivant Article suivant
  • Un infarctus médullaire révélant une malformation artério-veineuse médullaire : à propos d’un cas
  • Chelghoum Houssem, Boubaker Fakraoui, Abdeldjali Salmi, Redouane Nemer, Boudraa Brahim, Abderahim M’zahem, Abdelmadjid Hamri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.