Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un infarctus médullaire révélant une malformation artério-veineuse médullaire : à propos d’un cas - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.182 
Chelghoum Houssem 1, , Boubaker Fakraoui 2, Abdeldjali Salmi 1, Redouane Nemer 1, Boudraa Brahim 2, Abderahim M’zahem 2, Abdelmadjid Hamri 2
1 Neurologie, CHU Ibn Badis, Constantine, Algérie 
2 Neurologie, CHU de Constantine, Constantine, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La malformation artério-veineuse médullaire est rare (<3 % des masses médullaires). Elle réalise un tableau de myélopathie Elle est diagnostiquée par l’IRM (+angiographie).

Observation

Un homme âgé de 25ans présente depuis 1 année une faiblesse de l’hémicorps droit. Actuellement, il est hospitalisé pour monoplégie brutale du membre supérieur droit précédé par des cervicalgies. L’examen neurologique du 27/09/2014 a révélé : un rétrocolis, une monoplégie flasque du membre supérieur droit et une paraparésie spastique. L’angioRM a révélé une malformation artério-veineuse médullaire cervicale C3–C7 avec des signes d’infarcissement médullaire en regard angiographie médullaire : volumineuse malformation artério-veineuse médullaire cervicale C3–C7 alimentée par 3 pédicules vasculaires. Une année après l’installation de la monoplégie, le patient a bénéficié d’une embolisation, et depuis il s’est stabilisé sur le plan neurologique.

Discussion

Les malformations artério-veineuses médullaires se manifestent surtout a l’âge de 20–40ans par une myélopathie IRM. Le nidus et ses complications angiographie : visualisation des vaisseaux. Dans notre cas, le signe particulier étaient le syndrome rachidien.

Conclusion

Le diagnostic de malformation artério-veineuse médullaire bien que rare, doit être suspecté devant un tableau de myélomalacie pour la traiter rapidement et éviter l’installation d’un infarctus médullaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Malformation artério-veineuse, Infarctus médullaire, Rétrocolis


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A76 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence des infarctus viscéraux sous-diaphragmatiques dans l’infarctus cérébral et la fibrillation atriale
  • David Weisenburger, Delphine Lopez, J.P. Decroix, Antoine Scherrer, François Mellot, Frédéric Boudain, Bertrand Lapergue
| Article suivant Article suivant
  • Infarctus médullaire mimant un accident ischémique cérébral : à propos d’un cas
  • Slim Samoui, Amir Al Najjar Carpentier, Atossa Gordji, Monica Malau, Bangaly Kourouma, Michèle Levasseur

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.