Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un cas d’anévrisme disséquant de l’artère carotide interne secondaire à une dysplasie focale ? - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.187 
Ange-Eric Kouame-Assouan 1, , Armel Karidioula 1, Kotchi Elysée Bony 1, Muriel Amon-Tanoh 2, Any Gnazegbo 1, Constance Yapo-Ehounoud 2, Ayé François Akani 1
1 Neurologie, université Alassane Ouattara, Bouake, Côte d’Ivoire 
2 Neurologie, CHU Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les dysplasies fibromusculaires focales sont des causes rares de dissection carotidienne, décrites préférentiellement chez les sujets de race noire. Nous rapportons le premier cas suspect de cette pathologie à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Observation

Un homme 38ans, porteur d’une HTA découverte à l’occasion d’un malaise mal défini 3 mois auparavant, a présenté un infarctus sylvien superficiel et profond droit, responsable d’une hémiplégie gauche totale et complète, précédée de céphalées, associée à une héminégligence visuo-spatiale. Le score du NIH à l’admission était de 12. Le bilan étiologique a objectivé une sténose serrée à l’origine de la carotide interne droite immédiatement suivie d’un anévrisme disséquant de l’artère carotide étendue jusque dans sa portion intracrânienne, et une occlusion de M1. Le bilan cardiovasculaire (ECG, Holter de 24h, ETT-ETO) ainsi que la biologie usuelle (glycémie, bilan lipidique et rénal, NFP, VS, ionogramme sanguin, transaminases, VIH) étaient tout à fait normaux. Le bilan de retentissement de l’HTA était également normal.

Discussion

Cet AVC du sujet jeune, par dissection de la carotide interne nous a amené, en raison de son aspect radiologique particulier, à discuter de ces dysplasies focales très rares, décrites au sein de populations noires. Dans notre observation, bien que ne disposant pas d’examen histologique, cette étiologie reste la plus probable sur les arguments cliniques et paracliniques que nous discutons.

Conclusion

Cette affection, très rare, décrite jusque-là essentiellement aux Antilles et en Amérique, doit attirer l’attention des praticiens locaux en présence d’une dissection carotidienne chez le noir africain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AVC, Dissection, Dysplasie


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A78 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Susac chez une femme enceinte, prise en charge diagnostique et thérapeutique
  • Arnaud Roumi, Florian Javeri, Isabelle Gerardin, Lucie Cabrejo, Pierre Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • AVC ischémique révélant la maladie de Takayasu : à propos d’un cas et revue de la littérature
  • Leila Rzigui, Zeineb Brahem, Nabli Fatma, Mohamed Zakaria Saied, Samia Ben Sassi, Fayçel Hentati

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.