Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Principaux aspects cliniques et radiologiques de la neurocysticercose méningée vue dans le service de neurologie d’Antananarivo - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.191 
Julien Razafimahefa 1, , Ravelosaona Fanomezantsoa 2, Rahamefy Odilon 2, Noel Zodaly 2, Jambou Ronan 3, Alain Tehindrazanarivelo 2
1 Faculté de médecine d’Antananarivo, Tananarive, Madagascar 
2 Neurologie, faculté de médecine, Tananarive, Madagascar 
3 Immunologie, Institut Pasteur de Madagascar, Tananarive, Madagascar 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Madagascar est endémique de cysticercose mais nous avons peu de données sur la localisation au niveau méningé de la larve de Tenia solium.

Objectifs

Nos objectifs sont de décrire les aspects cliniques et radiologiques de ces formes chez le patient malgache.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective descriptive allant de mois d’octobre 2013 à octobre 2015 dans l’USFR de neurologie à Befelatanana. Nous avons recruté à partir de registre, tous les patients présentant une neurocysticercose documentée par un scanner cérébral, une sérologie sérique et ou dans le LCR. Nous avons exclu les cas de neurocysticercose parenchymateuse isolée.

Résultats

Sur 105 patients recrutés, la population retenue était de 43 patients (40,49 %) sex-ratio : 1,15, âge autour de 32ans (2 et 62ans). Les symptômes principaux étaient : épilepsie chez 30 patients (69 %), céphalées chez 11 patients (25 %), hémiplégie chez 2 patients (4 %). Les calcifications méningées multiples avec atteintes parenchymateuses : 9 cas (21 %) et sans atteintes parenchymateuses 21 patients (48,8 %) ; la forme racémeuse touchait 12 cas (28 %) ; l’hydrocéphalie isolée concernait un patient (2,3 %).

Discussion

La neurocysticercose méningée revêt plusieurs formes cliniques et radiologiques souvent graves chez le patient malgache.

Conclusion

Ces résultats indiquent encore la fréquence élevée de formes graves et nous incitent à réfléchir devant cet échec de la lutte contre la neurocysticercose.

Informations complémentaires

Ces études sont les fruits de la collaboration entre le service de neurologie Befelatanana Antananarivo, le laboratoire de neuroscience de la faculté de médecine d’Antananarivo et l’Institut Pasteur de Madagascar.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épilepsie, Neurocysticercose, Madagascar


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A79-A80 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La neuromyélite optique (NMO) au Mali : quelle réalité ?
  • Youssoufa Maiga, Ibrahim Traoré, Seybou Hassane Diallo, Salimata Diallo, Almoustapha Maiga, Massaman Camara, Mariam Daou
| Article suivant Article suivant
  • Compression médullaire par un kyste extradural : à propos d’un cas
  • Samira Lahrabli, Lmidmani Fatima El Fatimi Abdelatif

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.