Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Existe-t-il une corrélation entre les signes cliniques de la pathologie à corps de Lewy et la fonction dopaminergique dans le spectre maladie d’Alzheimer–maladie à corps de Lewy ? Résultats de quantification en TEP à la 18F-DOPA sur 10 patients - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.010 
Pauline Olivieri 1, , Amandine Pallardy 2, Sarah Evain 1, Séverine Le Dily 3, Hélène Pouclet-Courtemanche 1, Thibaud Lebouvier 4, Claire Boutoleau-Bretonnière 5
1 Neurologie, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 
2 Médecine nucléaire, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 
3 CIC 4, CHU Nantes, hôpital Laennec, Nantes 
4 Neurologie C, hôpital Roger-Salengro, Lille 
5 Neurologie CMRR, CHU de Nantes, hôpital Laennec, Nantes 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les critères diagnostiques actuels de maladie à corps de Lewy (MCL) ne tiennent pas compte du chevauchement clinique et histopathologique entre MCL et maladie d’Alzheimer (MA).

Objectifs

L’objectif est d’augmenter la sensibilité du diagnostic clinique de pathologie de Lewy à l’aide d’un questionnaire corrélé à la perte dopaminergique dans le spectre MA-MCL.

Patients et méthodes

Les données d’un questionnaire (LESCOD) établi à Nantes, regroupant 9 caractéristiques de la maladie à corps de Lewy (parkinsonisme, hallucinations, dépression, dysautonomie vasculaire et vésico-sphinctérienne, déclin cognitif, fluctuations, hyposmie, troubles du comportement en sommeil paradoxal) ont été comparées à la fonction dopaminergique évaluée en TEP à la 18F-DOPA, au niveau du noyau caudé (NC) et du putamen (PUT), chez des patients consultant pour une plainte cognitive attribuée à une MCL ou à une MA.

Résultats

Sur les 10 patients inclus, deux présentaient une MA et huit une MCL. Le score de dissémination de la pathologie Lewy et le score de sévérité définis par le score LESCOD étaient significativement inversement corrélés à la fixation dopaminergique au niveau du NC (p<0,005, et p<0,002, respectivement) et du PUT (p<0,004 et p<0,001, respectivement). À noter l’absence de corrélation significative entre le MMSE et la fixation dopaminergique.

Discussion

L’altération de la substance noire, spécifique et précoce dans la pathologie de Lewy apparaît corrélée aux signes cliniques de cette pathologie. Le score LESCOD pourrait permettre de manière simple d’identifier une pathologie de Lewy dominante ou associée chez des patients atteints de MA. Ceci aurait un intérêt thérapeutique permettant d’éviter la prescription de neuroleptiques chez les patients MA suspects d’une pathologie de Lewy associée.

Conclusion

Ces résultats préliminaires demandent à être confirmés, mais ouvrent en pratique courante des perspectives nouvelles concernant l’évaluation de la charge de la pathologie de Lewy dans le spectre MA-MCL.

Informations complémentaires

Financements publics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie à corps de Lewy, TEP-TDM, Dénervation dopaminergique


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A8 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles végétatifs et sensoriels : des biomarqueurs pour la maladie à corps de Lewy ?
  • Camille Heitz, Benjamin Cretin, Nathalie Philippi, Xavier De Petigny, Catherine Martin-Hunyadi, Catherine Demuynck, Frédéric Blanc
| Article suivant Article suivant
  • Démence et protéine Tau élevée : quels diagnostics craindre ?
  • Lou Grangeon, Claire Paquet, Stéphanie Bombois, David Maltete, Hannequin Didier, David Wallon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.