Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Alemtuzumab en France : données des autorisations d’importation à 1 an - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.217 
Xavier Ayrignac 1, , Nicolas Collongues 2, Sandra Vukusic 3, Emmanuelle Le Page 4, Elisabeth Maillart 5, Jérôme De Seze 2, Pierre Labauge 1

Club francophone de la sclérose en plaques

Société francophone de la sclérose en plaques

1 Neurologie, CHU de Montpellier, Montpellier 
2 Neurologie, les hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg 
3 Neurologie, hospices civils de Lyon, Lyon 
4 Neurologie, CHU de Rennes, Rennes 
5 Département des maladies du système nerveux, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’alemtuzumab, qui a démontré une efficacité supérieure à l’interféron bêta-1-a dans le traitement des formes actives de sclérose en plaques rémittente-récurrente, soulève cependant des questions concernant son innocuité.

Objectifs

Caractériser le profil des patients traités par alemtuzumab en France en 2015 dans le cadre de l’autorisation exceptionnelle d’importation et préciser le profil de sécurité et d’efficacité à 1 an.

Patients et méthodes

Trente-cinq demandes d’autorisation d’importation d’alemtuzumab ont été analysées de manière rétrospective. Nous avons analysé les caractéristiques démographiques des patients, la sévérité de la maladie au moment du traitement (poussées, EDSS, évolution récente de l’EDSS et données IRM) et les traitements préalables. Nous avons également étudié les effets secondaires rapportés : réactions immédiates à la perfusion et effets retardés notamment réactions dysimmunitaires et infections.

Résultats

Caractéristiques des patients : âge au début du traitement : 37ans (16–60) ; durée d’évolution de la SEP : 10,8ans (1,5–26) ; EDSS moyen : 6 (2,5–9,5) avec progression1 point de l’EDSS et2 poussées dans l’année précédente chez 11 et 22 malades respectivement. En termes de tolérance : réaction immédiate (essentiellement cutanée) : n=14 patients, réactions tardives : n=4 (suivi moyen : 5 mois). À 6 mois, l’EDSS était inchangé.

Discussion

L’alemtuzumab est actuellement prescrit en France chez des patients ayant une maladie très sévère, avec un handicap déjà important. On remarque une stabilisation du handicap et une diminution de la fréquence des poussées à 6 mois. Les réactions immédiates sont fréquentes mais entraînent rarement un arrêt du traitement ; les réactions tardives sont rares dans les 6 premiers mois.

Conclusion

L’alemtuzumab est actuellement placé tardivement dans les schémas thérapeutiques proposés aux patients. L’analyse de son efficacité est par conséquent difficile. Le profil de tolérance semble proche des données existantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sclérose en plaques, Alemtuzumab, Immunothérapies


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A90 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs d’évolution vers un handicap important au cours de la sclérose en plaques dans la région de Tlemcen
  • Zahira Barka Bedrane, Atif Merad, Latifa Henaoui, Derbali Regagba, Mohamed Senoussaoui, Djaouad Bouchenak Khelladi, Mohamed Arezki
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation rétrospective de l’utilisation du rituximab dans les formes progressives de sclérose en plaques
  • Raphaël Bernard-Valnet, Damien Blotti, Delphine Averseng-Peaureaux, Christine Lebrun, David Brassat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.