Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dermatomyosite œdémateuse sévère - 20/03/16

Doi : 10.1016/j.annder.2015.10.594 
R. Goussot a, C. Wettlé a, C. Le Coz b, B. Cribier a, D. Lipsker a,
a Service de dermatologie, clinique dermatologique, hôpital Civil, CHU, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
b Cabinet de dermatologie, 87, avenue des Vosges, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La dermatomyosite œdémateuse (DMO) est une variété clinique rare de dermatomyosite (DM), caractérisée par la présence d’œdèmes sous-cutanés localisés ou généralisés. Seuls 21cas ont été décrits dans la littérature médicale. Il s’agit d’une forme habituellement grave, imposant souvent une prise en charge thérapeutique rapide. Nous en rapportons deux observations illustrant la difficulté de cette prise en charge.

Observations

Deux patientes, âgées respectivement de 23 et 80ans, étaient hospitalisées pour DM avec atteintes cutanée et musculaire typiques, initialement sans signe de gravité. Un traitement par bolus de méthylprednisolone puis prednisone était instauré. L’évolution était marquée dans les deux cas par l’apparition d’œdèmes importants des membres supérieurs, concomitamment à l’aggravation de l’atteinte cutanée et musculaire, avec survenue de troubles de la déglutition. Le renforcement thérapeutique par mycophénolate mofétil et immunoglobulines intraveineuses permettait chez la première patiente la disparition des signes cutanés, y compris l’œdème, avec récupération de la force musculaire et levée de la dysphagie et des fausses routes. L’échec thérapeutique chez la deuxième patiente pourrait être expliqué par un refus des soins et un probable contexte paranéoplasique (séropositivité anti-TIF1gamma et nodule pulmonaire suspect non exploré).

Conclusion

L’œdème sous-cutané, localisé ou généralisé, ne doit pas être confondu avec l’érythème œdémateux périorbitaire, lésion classique de la DM, ni avec les mucinoses de la DM. Potentiel marqueur de gravité, il est fréquemment associé à un déficit musculaire important et à une dysphagie. Il impose dans ce cas la mise en route rapide d’un traitement agressif associant corticothérapie, immunosuppresseur et immunoglobulines intraveineuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Edematous dermatomyositis is a rare entity with localized or generalized subcutaneous edema and only 21cases have been reported in the literature. It is considered to be a severe form of dermatomyositis which needs quick therapeutic decision. We report 2cases with difficult therapeutic decisions.

Observations

Two patients aged 23 and 80years were admitted in hospital for DM with typical cutaneous and muscular involvement without any sign of gravity and which have been treated by steroids: methylprednisolone bolus and prednisone. They both then developed severe edema of the upper limbs as well as worsening of the cutaneous and muscular symptoms with dysphagia. The addition of mycophenolate mofetil and intravenous immunoglobulin has permitted in the case of the first patient the disappearance of the cutaneous symptoms in particular the edema with restitution of the muscular force and withdrawal of the dysphagia and swallowing symptoms. The therapeutic failure for the second patient was due to a refusal of the treatment and a probable paraneoplastic context.

Conclusion

Subcutaneous edema localized or generalized must not be confused with periorbital erythematous edema, classically observed in DM, nor with DM with mucinosis. Potential marker of gravity, it is often associated to important muscular weakness and dysphagia. In this case, an aggressive treatment associating corticosteroids, immunosuppressive therapy and intravenous immunoglobulin is necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatomyosite, Œdème, Immunoglobulines

Keywords : Dermatomyositis, Edema, Immunoglobulins


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 3

P. 202-209 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Systemic complications during voluntary cosmetic depigmentation among women in Togo: A case-control study
  • A.-S. Akakpo, A. Mouhari-Toure, B. Saka, J. Téclessou, K. Kombaté, K. Tchangaï-Walla, P. Pitché
| Article suivant Article suivant
  • Troubles factices en dermatologie : intérêt du concept d’état dissociatif
  • F. Fekih-Romdhane, W. Homri, R. Labbane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.