Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Analgésie locorégionale en urgence chez l'adulte - 24/03/16

[24-000-P-15]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(16)77323-8 
S. Mirek a : Assistant hospitalo-universitaire, M. Freysz b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service d'anesthésie-réanimation, Bocage central, CHU de Dijon, 14, rue Gaffarel, 21033 Dijon cedex, France 
b Département de médecine d'urgence SAMU-SMUR-SRAU, CHU de Dijon, 14, rue Gaffarel, 21033 Dijon cedex, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L'intérêt majeur des blocs nerveux périphériques en situation d'urgence réside en l'absence de retentissement général (neurologique central, hémodynamique, ventilatoire). Les deux situations les plus propices à la mise en œuvre d'une analgésie locorégionale en urgence sont les traumatismes des membres et de la face. Une fiche de surveillance indiquant les données de l'examen neurologique initial, les produits utilisés, les paramètres de surveillance et la recherche de signes de toxicité systémique doivent figurer dans le dossier médical. La lidocaïne, adrénalinée ou non selon le bloc analgésique envisagé, offre le meilleur ratio efficacité/sécurité. En cas de plaie étendue, les blocs analgésiques de la face doivent supplanter au service d'urgence les anesthésies locales de la face qui peuvent déboucher sur l'infiltration de volumes et de doses excessifs d'anesthésique local. Le bloc de la gaine des fléchisseurs doit remplacer l'anesthésie « en bague » des nerfs collatéraux des doigts. Le bloc du nerf fémoral fait appel à la technique du compartiment iliofascial, sans neurostimulateur. Un développement très important de l'échographie dans le domaine de l'anesthésie locorégionale a eu lieu ces dernières années. Une formation théorique et un apprentissage pratique doivent être délivrés par des médecins anesthésistes réanimateurs, notamment au bloc opératoire. L'élaboration de protocoles d'analgésie locorégionale doit être intégrée dans une approche globale de la prise en charge du patient en urgence, intégrant les contraintes des périodes préhospitalières, d'accueil des urgences et, le cas échéant, du bloc opératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Analgésie locorégionale, Anesthésique local, Urgence préhospitalière, Accueil des urgences, Échographie


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de la douleur aiguë en urgence
  • M. Galinski, S. Beaune, F. Lapostolle, F. Adnet
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésiques locaux : accidents
  • M. Freysz, S. André

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.