Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Memory processing during human sleep as assessed by functional neuroimaging - 01/03/08

Doi : RN-11-2003-159-S11-0035-3787-101019-ART4 

P. Maquet [1],

P. Peigneux [1],

S. Laureys [1],

M. Boly [1],

T. Dang-Vu [1],

M. Desseilles [1],

A. Cleeremans [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Évaluation du traitement de la mémoire pendant le sommeil par neuroimagerie fonctionnelle.

Il se pourrait que le sommeil intervienne dans le traitement des traces mnésiques fraîches, en particulier dans leur consolidation. Dans cet article, nous résumons l'apport de la neuroimagerie fonctionnelle dans l'évaluation de cette hypothèse chez l'homme. Ainsi, nous montrons que la privation de sommeil empêche les modifications de ségrégation et d'intégration fonctionnelles qui suivent l'apprentissage d'une tâche et qui, en règle, accompagnent l'amélioration de la performance à cette tâche. Nous montrons par ailleurs que l'activité cérébrale régionale durant le sommeil dépend de l'expérience acquise au préalable par le sujet à l'éveil. L'ensemble de ces résultats sont en faveur de l'hypothèse testée.

Abstract

Sleep is believed to participate in memory consolidation, possibly through off-line processing of recent memory traces. In this paper, we summarize functional neuroimaging data testing this hypothesis. First, sleep deprivation disrupts the processing of recent memory traces and hampers the changes in functional segregation and connectivity which underpin the gain in performance usually observed in subjects allowed to sleep on the first post-training night.

Second, experience-dependent changes in regional brain activity occur during post-training sleep. These changes are shown to be related to the processing of high-level material and to be modulated by the amount of learning achieved during the training session. These changes do not involve isolated brain areas but entire macroscopic cerebral networks. These data suggest a role for sleep in the processing of recent memory traces.


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 159 - N° SUP 11

P. -1--1 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inversion du rythme circadien de la mélatonine dans le syndrome de Smith-Magenis
  • H. De Leersnyder, M.-C. de Blois, J.-L. Bresson, D. Sidi, B. Claustrat, A. Munnich
| Article suivant Article suivant
  • La régulation thermique au cours du sommeil
  • J.-P. Libert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.