Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Définition épidémiologique du syndrome d'apnées obstructives du sommeil - 01/03/08

Doi : RN-11-2003-159-S11-0035-3787-101019-ART14 

J.-L. Racineux

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La définition clinique du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) actuellement admise est l'association d'une somnolence et/ou de deux des symptômes suivants : ronflements sévères, arrêt respiratoire nocturne, éveils nocturne répétés, sommeil non réparateur, fatigue diurne et altération de la concentration, et un critère polysomnographique qui est le nombre d'apnées, d'hypopnées et de micro-éveils liés à des efforts respiratoires qui doit être supérieur à 5 par heure de sommeil. Dans les études épidémiologiques, la définition du SAOS est différente puisque la prévalence du SAOS est estimée à partir de la prévalence de l'indice d'apnées et hypopnées par heure de sommeil (IAH) et de la prévalence de la somnolence dans la population. Il existe des différences de prévalence du SAOS selon les études épidémiologiques. Ces différences sont moins importantes mais persistent si on compare les études ayant une méthodologie comparable, un échantillonnage identique et comportant un enregistrement polysomnographique réalisé en laboratoire. Elles sont liées à des différences dans les populations étudiées, mais aussi aux méthodes d'enregistrement n'ayant pas les mêmes sensibilité et spécificité. La différence entre la prévalence P, qui est le rapport du nombre de malades à l'effectif de la population étudié, et le nombre Q, qui est le rapport du nombre de tests positifs sur l'effectif de la population, dépend de la sensibilité et de la spécificité du test utilisé. La prévalence est égale au nombre de tests positifs seulement si la sensibilité et la spécificité sont égales à 1. La méthode des thermistances qui est la méthode la plus souvent utilisée est une méthode peu sensible et peu spécifique. En utilisant ce test, il est probable que la prévalence soit sous-estimée.

Une définition rigoureuse et consensuelle de la maladie et des événements ventilatoires anormaux et une standardisation des tests diagnostiques adaptées aux études épidémiologiques sont indispensables.

Abstract

Epidemiological definition of obstructive sleep apnea syndrome.

Obstructive sleep apnea syndrome (OSAS) is currently a clinically defined syndrome associating somnolence and on or two of the following symptoms: severe snoring, nocturnal respiratory arrest, repeated nocturnal awakening, non-recuperative sleep, diurnal fatigue, and altered concentration. The polysomnographic criterion is a more than 5 apnea-hypopnea episodes plus micro-awakenings related to respiratory efforts per hour of sleep. The epidemiological definition of OSAS is different because the prevalence of OSAS is estimated from the prevalence of the apnea-hyponea index (AHI) per hour of sleep and the prevalence of somnolence in the population. Epidemiological studies have produced different estimates of the prevalence of OSAS. The differences are less pronounced but still persist when comparing studies with a similar methodology, an identical sample, and sleep laboratory polysomnography recordings. These differences are related to the populations studied and also to the recording methods with different sensitivity and specificity. The difference between the prevalence P, which is the ratio between the number of patients in the study population, and the number Q, which is the ratio of the number of positive tests in the population, depends on the sensitivity and the specificity of the test used. The prevalence is also equal to the number of positive tests only if the sensitivity and specificity are both 1. The most widely used method, the thermistance method, has poor sensitivity and specificity. Prevalence is probably underestimated with this test.

A rigorous consensual definition of this OSAS and abnormal ventilatory events as well as standardized diagnostic tests adapted for epidemiology studies are indispensable.


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 159 - N° SUP 11

P. -1--1 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects neurodégénératifs, autoimmunes et génétiques de la narcolepsie humaine et animale
  • Y. Dauvilliers
| Article suivant Article suivant
  • Troubles respiratoires au cours du sommeil de la femme enceinte
  • JC. Meurice, J. Paquereau, J.-P. Neau, O. Pourrat, F. Pierre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.