Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métabosensibilité musculaire et adaptations physiologiques au cours de l'exercice - 01/03/08

Doi : RN-03-2004-160-3-0035-3787-101019-ART03 

P. Decherchi,

E. Dousset,

L. Grélot

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le premier rôle joué par les afférences musculaires des groupes III (finement myélinisées) et IV (amyélinisées) est de transmettre des informations nociceptives du muscle vers le système nerveux central. Le deuxième rôle de ces terminaisons libres localisées dans l'interstitium du muscle est d'induire des ajustements cardiovasculaires et respiratoires au cours de l'exercice musculaire. Ces réponses respiratoires et circulatoires au cours de l'exercice musculaire seraient induites de manière réflexe par ces afférences musculaires. En effet, la mobilisation passive (contraction statique) des muscles de la patte des mammifères anesthésiés est connue pour augmenter de manière réflexe la fonction ventilatoire, la contractilité du myocarde et le rythme cardiaque. La déformation mécanique du muscle et l'accumulation de métabolites dans son interstitium sont la cause de l'élévation d'activité des petites fibres qui en retour induisent des réponses physiologiques. Il est aussi admis que les aires locomotrices médullaires et les neurones spinaux contrôlent la fonction ventilatoire et cardiovasculaire pendant l'exercice. Ce mécanisme est appelé « commande centrale ». Par ailleurs, les ajustements de l'activité locomotrice pendant l'exercice sont réalisés par les fines fibres myélinisées afférentes et les fibres amyéliniques dont les extrémités sont localisées dans le muscle en activité. Ces fibres, aussi appelées « métaborécepteurs », pourraient être responsables du couplage entre la ventilation et la locomotion. Les fibres afférentes plus épaisses myélinisées (groupes I et II) semblent jouer peu de rôle dans les réponses des réflexes autonomes observés à la suite d'une contraction.

Abstract

Metabolic stability and physiological adaptation of muscle under conditions of exercise.

The first role played by group III (thin myelinated) and group IV (unmyelinated) afferent fibres from skeletal muscle is to transmit nociceptive information from muscle to the central nervous system. The second role of these free endings located in the interstitium of the muscle is to induce cardiovascular and respiratory adjustments during muscular exercise. These respiratory and circulatory responses during muscular exercise may be reflexly induced via muscular afferents. Indeed, static contraction of hindlimb muscles in anaesthetised mammals has been shown to reflexly increase the ventilatory function, the myocardial contractility and heart rate. The mechanical muscle deformation and the accumulation of metabolites in its intersitium are the cause of raised activity in small nerve fibres which in turn induces the physiological responses. It is also admitted that the central locomotor areas on the medullary and spinal neuronal pools control ventilatory and cardiovascular function during exercise. This mechanism is called "central command". Furthermore, adjustments of the locomotor activity during exercise is mediated by the thinly myelinated and unmyelinated fibres with endings in the working muscle. These fibres, also called "metaboreceptor" may be responsible of the coupling between the ventilation and the locomotion. Thickly myelinated muscle afferents (i.e. group I and II) appear to play little role in causing the reflex autonomic responses to contraction.


Mots clés : Afférences , Muscle , Fatigue , Exercice , Épargne musculaire.

Keywords: Afferent fibers , Muscle , Fatigue , Exercise , Muscle Wisdom.


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 160 - N° 3

P. 297-305 - mars 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome POEMS (ou syndrome de Crow-Fukase)
  • A. Lagueny, S. Bouillot, C. Vital, X. Ferrer, J.-M. Larrieu, A. Vital
| Article suivant Article suivant
  • Paralysie du regard latéral et scoliose progressive : à propos de 4 familles tunisiennes
  • F. El Bahri-Ben Mrad, N. Gouider-Khouja, S. Gabsi, A. Larnaout, A. Boughammoura, M. Kefi, S. Belal, F. Hentati

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.