Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de l’appui antérieur en station assise pour le redressement et la tenue de tête du sujet atteint d’infirmité motrice cérébrale ou polyhandicapé - 02/05/16

Doi : 10.1016/j.motcer.2015.10.005 
A. Jouve
 Institut motricité cérébrale, 217, rue Saint-Charles, 75015 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Du fait de leurs lésions cérébrales, les sujets atteints d’infirmité motrice cérébrale ou polyhandicapés présentent des anomalies de régulations posturales et antigravitaires. Il en résulte un trouble de la posture et du mouvement. En station assise, les excès de contractions musculaires conjugués aux difficultés à se maintenir redressé et équilibré contre la pesanteur perturbent les alignements corporels. Au fil des mois et des années des troubles orthopédiques se développent. En fonction de la sévérité du trouble moteur initial et des déformations secondaires, la posture assise devient difficile voire impossible. Les orthèses de station assise permettent la détente du sujet et la qualité de ses alignements corporels. La difficulté est de faciliter les capacités motrices du sujet sans détérioration de sa posture, particulièrement dans les atteintes cérébromotrices sévères. L’organisation d’appuis antérieurs permet de faciliter le redressement des zones corporelles sus-jacentes à cet appui. Cette facilitation permet à son tour, d’améliorer des réalisations visuelles, manuelles et leur coordination. Au terme d’une analyse posturale, nous proposons ces appuis à différents niveaux, en fonction des capacités du sujet, du projet fonctionnel et de la situation. Nous nous centrerons ici sur cette application dans différentes installations assises : assis au sol jambes tendues, assis à genoux, assis jambes pendantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Because of their brain damage, patients with cerebral palsy or severely disabled have abnormal postural and antigravity regulation. This results in a postural and movement disorder. In the sitting position, excessive muscle contractions combined with the difficulty in maintaining an upright posture and the balance against gravity disrupt body alignments. Over the months and years, orthopedic disorders develop. Depending on the severity of the primary motor disorder and secondary deformities, the sitting posture becomes difficult or impossible. Sitting corrective devices allow relaxation of the patient and improve the quality of his body's alignments. The difficulty is to facilitate motor skills of the patient without deteriorating his posture, particularly in patients with severe cerebral palsy. Active trunk extension is facilitated by the organization of anterior support. The improved posture control and grasp in turn enables better surrounding interaction and functional performance. After a postural analysis, we will propose the use of support at different levels, depending on the patient's capabilities, the functional project and situation. We will focus here on this application in the different sitting positions: on the floor with straight legs, kneeling, or sitting with legs dangling.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infirmité motrice cérébrale, Station assise, Régulation motrice

Keywords : Cerebral palsy, Sitting position, Motor regulation


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1

P. 9-17 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ventilation et posture chez le sujet polyhandicapé
  • A. Jouve, I. Poirot
| Article suivant Article suivant
  • Problématique de la tenue de tête chez l’enfant polyhandicapé avec hypotonie globale : proposition de différentes modalités d’appareillage à partir d’un cas clinique
  • I. Goffard, H. Lebrault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.