Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Auto-immunité physiologique et pathologique dans les maladies neurologiques - 01/03/08

Doi : RN-12-2005-161-12-0035-3787-101019-200505001 

S. Dubucquoi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. Ces dernières années ont radicalement changé notre vision du système immunitaire. Il apparaît une extrême intrication des différents mécanismes qui composent nos systèmes de défense, et de nouvelles fonctions de l’immunité innée ont pu être illustrées. État des connaissances. Loin d’une simple réponse inflammatoire stéréotypée, la réponse innée se compose de processus très élaborés, capables de mettre en place une défense spécifique vis-à-vis de certains agents pathogènes. Plus encore, la réponse innée pèse de façon cruciale sur la qualité de l’immunité spécifique par l’intermédiaire des cellules dendritiques, dont elle contrôle la maturation, c’est-à-dire le programme fonctionnel à la base des échanges coopératifs avec les lymphocytes T et B. Un éclairage nouveau a également été porté sur l’autoréactivité et a illustré combien la notion « d’horror autotoxicus », chère à Paul Ehrlich, était dépassée. Non seulement l’autoréactivité existe, mais plus encore, elle est utile, à la fois pour bâtir la capacité du système immunitaire à reconnaître ses cibles antigéniques (son répertoire), et pour contrôler la réponse immunitaire elle-même. Perspectives. Ces données questionnent naturellement la physiopathologie des maladies auto-immunes. Ces pathologies sont-elles la conséquence unique d’un dérèglement du système immunitaire ou le reflet de l’incapacité du système immunitaire à maîtriser un agent environnemental ? Conclusion. Une meilleure compréhension de la physiologie du système immunitaire ouvre bien évidemment des perspectives thérapeutiques très intéressantes dans le contrôle de la réponse immune en vue du traitement des maladies auto-immunes.

Abstract

Physiological and pathological autoimmunity in neurological disease.

Introduction. Over the last years, the functions of the immune system have radically been revised. It has been illustrated how the different responses of the innate defense and the adaptative system were intimately intricated. State of knowledge. Innate immunity is an elaborate strategy, switched on by an invariant receptor-based response that is able to develop a specific defense against some pathogens. Moreover, this innate immunity governs T- and B-cell-dependent adaptive immune response, mediated via dendritic cells whose maturation is controlled by immune specificity. The concepts of autoreactivity have also strongly progressed and the functions of the physiological autoimmune response have been highlighted. The notion of T- and B-cell self-antigens not only shapes the immune repertoire, but also the self-recognition process which is a tool for the control of the immune response itself. Perspective. New concepts of the pathophysiology of autoimmune diseases have emerged from a better understanding of the immune response, balancing between an intrinsic deregulation of the immune system and system deficiency to mount an effective response against an initial injury. Conclusion. Of course, therapeutic strategies are challenged by these data. We should expect that control of several autoimmune processes will be achieved in a few years, e.g. in rheumatoid arthritis or Crohn’s disease controlled with biotherapies.


Mots clés : Immunité innée , Immunité adaptative , Auto-immunité physiologique , Auto-immunité pathologique , Sclérose en plaques

Keywords: Innate immunity , Specific immunity , Physiological autoimmunity , Pathological autoimmunity , Multiple sclerosis


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 161 - N° 12

P. 1163-1176 - décembre 2005 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Inflammation et accident ischémique cérébral aigu. Données actuelles et perspectives
  • Y. Samson, B. Lapergue, H. Hosseini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.