Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Inflammation et accident ischémique cérébral aigu. Données actuelles et perspectives - 01/03/08

Doi : RN-12-2005-161-12-0035-3787-101019-200504392 

Y. Samson [1],

B. Lapergue [1],

H. Hosseini [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. La réaction inflammatoire joue un rôle important dans l’accident ischémique cérébral (AIC). De nombreuses études expérimentales et cliniques soulignent les effets délétères, mais parfois aussi bénéfiques de l’inflammation. Nous décrirons les principaux aspects de cette réponse inflammatoire, ainsi que leurs applications thérapeutiques. État des connaissances/perspectives. Les résultats des études descriptives et thérapeutiques des marqueurs somatiques à la phase aiguë de l’AIC (protéine C-réactive et température) sont hétérogènes. Les principales cibles étudiées sont les molécules d’adhésion cellulaire — CAM (intégrines, sélectines et la superfamille des immunoglobulines), la réponse leucocytaire et cytokinique, la microglie et la barrière hémato-encéphalique. Les arguments expérimentaux, suffisamment nombreux, en particulier sur le caractère délétère de l’adhésion leucocytaire, ont permis d’entreprendre des essais cliniques. Ces études, utilisant des molécules anti-inflammatoires (anti-adhésion leucocytaire, antipyrétique), ont toutes été négatives, peut-être parce que la cinétique de réaction inflammatoire n’est pas suffisamment prise en compte. Des travaux récents suggèrent que l’insuline et les statines pourraient modifier la réaction inflammatoire à la phase aiguë de l’AIC. Conclusion. L’inflammation est aujourd’hui un des axes majeurs de la recherche thérapeutique sur la progression de l’infarctus au cours des premières heures de l’AIC. La compréhension de la physiopathologie de la réponse inflammatoire et de sa cinétique, devra permettre d’améliorer le protocole des études cliniques futures.

Abstract

Inflammation and ischaemic stroke: current status and future perspectives.

Introduction. Inflammation may play an important role in acute ischemic stroke. Experimental and clinical data suggest that post-stroke inflammatory responses are complex cascade phenomena, which may have detrimental or beneficial effects on outcome. This review focuses on the current understanding of inflammation effector pathways in focal cerebral ischemia and on therapeutic perspectives. State of arts/perspectives. Somatic markers, such as admission body temperature or C-reactive protein, seem to be correlated with outcome, but data are heterogeous and contradictory, perhaps because their kinetics are complex during the first hours of a stroke. The most studied effectors of inflammation are cellular adhesion molecules — CAM (including integrins, selectins and members of the immunoglobulin superfamily), leucocytes, microglia, and blood brain barrier permeability. Evidence from animal data has lead to some clinical trials investigating anti adhesion molecules and hypothermia. However, current results remain disappointing. Recent experimental data also suggest a possible beneficial role of insulin and statins, which may be mediated by their effects on the inflammatory response. Conclusion. Inflammation is an important avenue of therapeutic research in acute stroke. A better understanding of the inflammatory pathophysiology may help to a better design of clinical trials.


Mots clés : Inflammation , Accident ischémique cérébral , Ischémie , Molécules d’adhésion , Neuroprotection

Keywords: Inflammation , Stroke , Ischemia , Adhesion molecules , Neuroprotection


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 161 - N° 12

P. 1177-1182 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Auto-immunité physiologique et pathologique dans les maladies neurologiques
  • S. Dubucquoi
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de l’immunofixation après électrophorèse sur gel d’agarose avec la focalisation isoélectrique dans la détection des bandes oligoclonales d’IgG du liquide céphalo-rachidien de patients atteints de sclérose en plaques
  • A. Fromont, G. Couvreur, M. Guiguet, M. Giroud, C. Caudie, T. Moreau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.