Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neuromyélite optique au Maroc - 01/03/08

Doi : RN-12-2005-161-12-0035-3787-101019-200505581 

H. El Otmani,

M.A. Rafai,

F. Moutaouakil,

B. El Moutawakkil,

F.Z. Boulaajaj,

M. Moudden,

I. Gam,

I. Slassi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. La neuromyélite optique ou syndrome de Devic associe une neuropathie optique et une myélite d’évolution monophasique ou à rechutes. Son cadre nosologique reste controversé. Patients et méthodes. Nous avons mené une étude rétrospective des patients pour lesquels un syndrome de Devic a été retenu sur les critères diagnostiques proposés par Wingerchuk entre 2000 et 2004. Résultats. Six femmes et trois hommes d’un âge moyen de 39 ans ont été inclus dans cette étude. Trois patients présentaient une forme monophasique et six patients une forme à rechutes. Le liquide céphalo-rachidien était anormal dans cinq cas. L’imagerie par résonance magnétique encéphalique était normale dans huit cas. Une anomalie du signal étendue sur plus de trois segments vertébraux était notée chez huit patients. Chez la moitié des patients, il y avait des infections associées. Discussion. Les résultats sont concordants avec ceux des grandes séries publiées concernant les paramètres démographiques, cliniques, paracliniques et évolutifs. Toutefois, nous avons noté une plus grande fréquence des infections qui sont associées au syndrome de Devic chez ces patients. Conclusion. Cette étude rapporte les résultats de la première série de patients nord-africains atteints du syndrome de Devic. Nous pensons que ce syndrome est particulier dans ce contexte par la fréquence et la variété des infections qui lui sont associées.

Abstract

Devic’s neuromyelitis optica in Morocco. A study of 9-cases.

Introduction. Optic neuromyelitis or Devic’s syndrome associates optic neuritis and myelitis. It can have a monophasic or relapsing course. The limits of this entity remain controversial. Methods. We analyzed the results of a retrospective series of Moroccan patients with Devic’s syndrome defined on the basis of Wingerchuk’s criteria. Results. Six women and three men were retained for study; average age was 39 years. Three patients presented with a monophasic form and six with relapsing disease. CSF analysis was abnormal in five. Brain MRI was normal in eight. Signal abnormalities extended over more than three vertebrae in eight patients. Infections were associated with neurological features in half of the patients. Discussion. Our results are in agreement with those of large series in the literature regarding the clinical, imaging, and laboratory findings and disease course. We also noted that infections were more frequently associated with Devic’s syndrome in our patients. Conclusion. Our study reports the results of the first North African series of Devic’s syndrome patients. We suggest that this syndrome is particular in our context due to the high frequency and diversity of associated infections.


Mots clés : Neuromyélite optique , Syndrome de Devic , Sclérose en plaques , Encéphalomyélite post-infectieuse

Keywords: Neuromyelitis optica , Devic’s disease , Multiple Sclerosis , Post infectious encephalomyelitis


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 161 - N° 12

P. 1191-1196 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de l’immunofixation après électrophorèse sur gel d’agarose avec la focalisation isoélectrique dans la détection des bandes oligoclonales d’IgG du liquide céphalo-rachidien de patients atteints de sclérose en plaques
  • A. Fromont, G. Couvreur, M. Guiguet, M. Giroud, C. Caudie, T. Moreau
| Article suivant Article suivant
  • L’interféron ?1-a IM ne modifie pas le fonctionnement psychologique global de patients atteints de sclérose en plaques rémittente pendant les premiers mois de traitement
  • E. Baldauf, M. Gross, M.-C. Fleury, les investigateurs de l’étude TIMSEP, M. Gentin, V. Souvignet, J.-M. Warter (†)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.