Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le test des 5 mots : validité dans la détection de la maladie d’Alzheimer dans la population générale - 01/03/08

Doi : RN-12-2005-161-12-0035-3787-101019-200505000 

P. Cowppli-Bony [1],

C. Fabrigoule [1],

L. Letenneur [1],

K. Ritchie [2],

A. Alpérovitch [3],

J.F. Dartigues [1],

B. Dubois [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. En médecine générale, le manque de temps est un frein à la détection de la maladie d’Alzheimer. Le test des 5 mots (5M) explore rapidement la mémoire verbale épisodique. Il repose sur le principe d’une aide sémantique à l’encodage qui, en permettant de contrôler l’enregistrement des mots et de faciliter si besoin leur récupération, fournit le moyen d’identifier un trouble spécifique du stockage des mots. Objectif. Évaluer le score total du 5M (rappels libres + rappels indicés), le score total pondéré (STP) qui donne un poids plus élevé aux rappels libres qu’aux rappels indicés et présenter les performances de ces deux tests pour la détection de la maladie d’Alzheimer. Méthode. Évaluation réalisée sur 4 116 sujets recrutés en population générale à Bordeaux et à Montpellier pour l’étude des 3 Cités. Résultats. Le score total avait une sensibilité (Se) maximale de 63 p. 100 pour une spécificité (Sp) de 91,1 p. 100. Le STP améliorait la Se (83,6 p. 100) en maîtrisant la Sp (84,9 p. 100) et la valeur prédictive positive (9,1 p. 100). Conclusion. Le 5M permet un dépistage rapide des patients chez qui une évaluation neuropsychologique complémentaire est souhaitable pour poser le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Les performances de détection de la maladie d’Alzheimer par ce test sont améliorées par une pondération à l’aide du STP.

Abstract

Validity of the five-word screening test for Alzheimer’s disease in a population based study.

Introduction. In general medicine lack of time impairs screening for Alzheimer’s disease (AD). The five word test (FWT) enables rapid assessment of verbal episodic memory in accordance with Grober and Buschke neuropsychological concept. The main steps of the FWT are: induce specific semantic processing, control of encoding to avoid attention deficits, free and cued recall. Cued recall helps to distinguish a recall impairment from storage impairment which is evocative of AD. Objective. Evaluate FWT total score (sum of free and cued recalls), FWT total weighed score which give a higher coefficient for free recalls than cued recalls and present the ability of these two scores for AD screening. Method. Evaluation performed with 4116 subjects (of whom 73 MA) aged from 65 years and more, randomly selected in two French towns for the “Three Cities” Study, a population-based cohort. Results. The total score was more specific than sensitive with a maximal sensitivity (Se) at 63 percent with specificity (Sp) at 91.1 percent. The total weighed score significantly increased Se (83.6 percent) with control of specificity (84.9 percent) and positive predictive value (9.1 percent). Conclusion. The FWT allows quick screening of patients for whom further neuropsychological evaluation is needed to diagnose AD. The ability of is simple test to screen for AD is improved by a simple weighting procedure: the total weighted score.


Mots clés : Test des 5 mots , Neuropsychologie , Mémoire , Alzheimer , Détection

Keywords: Five word test , Neuropsychology , Memory , Alzheimer’s disease , Screening


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 161 - N° 12

P. 1205-1212 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’interféron ?1-a IM ne modifie pas le fonctionnement psychologique global de patients atteints de sclérose en plaques rémittente pendant les premiers mois de traitement
  • E. Baldauf, M. Gross, M.-C. Fleury, les investigateurs de l’étude TIMSEP, M. Gentin, V. Souvignet, J.-M. Warter (†)
| Article suivant Article suivant
  • Polyradiculonévrite chronique chez des patients avec une greffe d’organe solide : une étude clinique, neurophysiologique et neuropathologique de 4 cas
  • A. Echaniz-Laguna, M. Anheim, P. Wolf, R. Kessler, G. Massard, M. Mohr, B. Moulin, L. Braun-Parvez, D. Jaeck, C. Tranchant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.