Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traumatismes de la cheville de l'enfant et de l'adolescent - 12/05/16

[27-050-A-75]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(16)67883-2 
J. Langlais a,  : Praticien hospitalier, P. Iscain b, P. Chrestian c : Ancien interne des hôpitaux, ancien praticien hospitalier, A. Gizard a : Assistant spécialiste
a Service de chirurgie pédiatrique et orthopédique, Centre hospitalier régional et universitaire de Besançon, Hôpital Jean-Minjoz, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 
b Centre d'échographie, Centre médical de Sormiou, 4, rue du Capitaine-Jean-Croisa, 13009 Marseille, France 
c 245 B, boulevard Michelet, 13009 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La traumatologie de la cheville de l'enfant et de l'adolescent est essentiellement une pathologie sportive. Il s'agit d'une pathologie de l'amortissement qui est la faillite d'un système anatomique et adaptatif. Anatomie locale où l'on découvre les points de faiblesse de la cheville de l'enfant que sont les ligaments et les cartilages de croissance. Le système adaptatif étant représenté par la connexion avec les organes sensoriels et l'interface chaussure-sol qui a son intérêt essentiellement dans le sport que ces enfants pratiquent intensivement, de plus en plus jeunes, avec un échauffement souvent insuffisant et un matériel parfois inadapté. Le diagnostic ne pose, en fait, guère de problèmes et la radiologie standard avec ses incidences obliques est le plus souvent suffisante. L'échographie est l'examen de référence pour le diagnostic d'une entorse de la cheville de l'enfant et de l'adolescent. Il ne faut pas hésiter à demander un examen tomodensitométrique dans les trois plans de l'espace pour avoir un diagnostic précis dans le cadre d'une fracture articulaire. Elle permet de plus de définir les voies d'abord éventuelles de la chirurgie. Les auteurs pensent que le vissage ou le brochage percutané doit permettre d'avoir de bons résultats avec une chirurgie micro-invasive. Il faut toujours respecter le cartilage de croissance pour prévenir les risques d'épiphysiodèse et réduire parfaitement la surface articulaire pour éviter une arthrose à long terme. Il faut donc suivre l'enfant jusqu'à la fin de sa croissance pour dépister une éventuelle épiphysiodèse qui peut engendrer une inégalité de longueur des membres inférieurs et/ou une désaxation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fracture de cheville, Entorse de cheville, Épiphysiodèse, Vissage ou brochage percutané


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Fractures du cou-de-pied de l'enfant
  • B. Fraisse, G. Lucas, S. Marleix, P. Violas, A. Laudren, C. Le Gall, L. Corbière
| Article suivant Article suivant
  • Entorses de la cheville de l'enfant et de l'adolescent
  • V. Vacquerie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.