S'abonner

Normativité et surdité : passer d’un déficit à une culture - 14/05/16

Doi : 10.1016/j.alter.2015.11.004 
Isabelle Dagneaux a, b,
a Univeristé catholique de Louvain, institut supérieur de philosphie, Louvain-la-Neuve, Belgique 
b Groupe de recherche en bioéthique de l’université de Namur, Namur, Belgique 

Département sciences, philosophie, sociétés, université de Namur, rue de Bruxelles, 61, 5000 Namur, Belgique.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Certains sourds affirment appartenir à une minorité culturelle et linguistique. Faut-il pour cela réfuter la présence d’un handicap, voire d’un déficit, ou les deux réalités peuvent-elles se conjuguer ? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’établir entre les visions déficitaire et culturelle de la surdité, de manière telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture à partir de la réalité d’un déficit physiologique. Les modélisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le déficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativité chez Canguilhem invite à penser la création de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont à la fois biologiques et sociales chez l’être humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues signées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Some deaf people present themselves as being members of a linguistic and cultural minority. Does it become necessary then to refute the existence of a disability or even an impairment, or can the two realities exist simultaneously? We assert that a dialectic can arise from the impairment-based and cultural views on deafness, potentially paving the way for a culture based on the existence of a physiological impairment. Disability models – by underlining the interaction between impairment and environment – contribute to this dialectic. Canguilhem's normativity is an invitation to consider the creation of norms by the living. For humans, those new norms are both biological and social, as shown by the use of sign language, for example.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Canguilhem, Normativité, Déficit, Modèles du handicap, Sourds

Keywords : Canguilhem, Normativity, Impairment, Disability models, Deaf


Plan


© 2015  Association ALTER. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 2

P. 168-180 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Colonialisme et handicap : la situation des aveugles dans l’Algérie colonisée
  • Gildas Brégain
| Article suivant Article suivant
  • (Dis)ability and the experience of accessibility in the urban environment
  • Inger Marie Lid, Per Koren Solvang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.