Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Manifestations neurologiques de la maladie de Fabry - 01/03/08

Doi : RN-05-2006-162-5-0035-3787-101019-200600167 

P. Clavelou [1],

G. Besson [2],

C. Elziere [1],

A. Ferrier [1],

J.-M. Pinard [3],

M. Hermier [4],

J.Y. Artigou [5],

D.P. Germain [6]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Due à un déficit enzymatique en alpha-galactosidase A, la maladie de Fabry, sphingolipidose de transmission génétique liée au chromosome X, est responsable d’une accumulation lysosomale de glycosphingolipides se traduisant par une atteinte multisystémique, associant des manifestations dermatologiques, oculaires, rénales, cardiaques et neurologiques. L’atteinte du système nerveux périphérique caractérisée par des crises douloureuses aiguës et des acroparesthésies chroniques est souvent révélatrice et en rapport avec une atteinte des fibres nerveuses de petit calibre non myélinisées, confirmée par la normalité de l’électromyographie et l’élévation des seuils de sensibilité à la douleur ou aux stimulations thermiques. Les atteintes du système nerveux autonome et cochléo-vestibulaires sont fréquentes. Outre les rares méningites aseptiques, les atteintes centrales sont dues à des lésions vasculaires ischémiques. Intéressant préférentiellement le territoire vertébro-basilaire, leur physiopathologie n’est pas encore complètement élucidée. L’IRM montre l’existence de nombreuses lésions silencieuses, augmentant avec l’âge, dans les territoires vascularisés par des artères perforantes de petit calibre. Les calcifications des pulvinars liées à une hyperperfusion cérébrale pourraient être une caractéristique de la maladie de Fabry. L’analyse en caméra à positrons montre une diminution du métabolisme régional du glucose et une augmentation du débit local au niveau de la substance blanche secondaire à la microangiopathie. Il est important de préciser le retentissement neurologique au long cours de la thérapie enzymatique substitutive et l’impact d’éventuels anticorps neutralisants. Un effort d’éducation médicale devrait favoriser un diagnostic plus précoce. Des études de dépistage sur des populations ciblées permettront de mieux apprécier l’incidence de cette maladie dans la pathologie vasculaire cérébrale.

Abstract

Neurological aspects of Fabry’s disease.

Fabry disease is a rare X-linked disorder caused by deficient activity of the lysosomal enzyme alpha-galactosidase A. Progressive accumulation in lysosomes of the undegraded glycosphingolipids leads to a multi-system disease with dermatological, ocular, renal, cardiac, and neurological manifestations. Peripheral nerve involvement, neuropathic pain and chronic acroparesthesiae, are frequent and early-onset signs revealing the disease. They are due to the involvement of small nerve fiber, thus explaining the normality of electroneuromyography. Cochleo-vestibular and autonomic nervous system involvement is frequent. Besides rare aseptic meningitis, central nervous system involvement is essentially represented by cerebrovascular events (stroke, transient ischemic attack). Affecting essentially the posterior circulation, their etiologies have to be clarified: progressive stenosis of small vessels with globotriasocylceramide deposits, arterial remodeling, endothelial dysfunction, pro-thrombotic state, cerebral hypoperfusion consecutive to dysautonaumy, cardiac embolism. MRI shows numerous silent lesions, increasing with age, mainly in small perforant arteries (periventricular white matter, brainstem, cerebellum, basal ganglia). Pulvinar calcifications, due to an increase in cerebral hyperperfusion, could be specific of Fabry disease. Positon tomography analysis shows a reduced cerebral flow velocity and impaired cerebral autoregulation, secondary to the glycosphingolipid storage in vascular endothelial cells. Enzyme replacement therapy has to be carefully monitored.


Mots clés : Fabry , Accident vasculaire cérébral , Lysosomes , Alpha-galactosidase , Enzymothérapie

Keywords: Fabry , Stroke , Lysosomes , Alpha-galactosidosis , Enzyme replacement


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° 5

P. 569-580 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La neuromyélite optique de Devic : un concept en pleine mutation
  • J. de Seze
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des tuberculoses cérébro-méningées
  • O. Steichen, L. Martinez-Almoyna, T. De Broucker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.