Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neuromyélite optique rémittente : données neuroradiologiques - 01/03/08

Doi : RN-05-2006-162-5-0035-3787-101019-200602630 

M. Bonnan [1],

S. Olindo [1],

A. Signate [1],

S. Khaddam [2],

D. Caparros-Lefebvre [2],

D. Smadja [1],

P. Cabre [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. Les lésions de neuromyélite optique intéressent la moelle et les nerfs optiques en épargnant l’encéphale. Les aspects neuroradiologiques classiques, intégrés aux critères diagnostiques, sont l’intégrité encéphalique initiale et l’extension longitudinale des lésions médullaires. L’évolution temporelle des lésions et leur fréquence au cours des poussées sont peu connues. Objectifs. Nous rapportons les données neuroradiologiques médullaires et cérébrales d’une série de sujets NMO. Méthodes. La cohorte était composée de 32 sujets afro-antillais atteints de NMO. Les données IRM médullaires et encéphaliques étaient systématiquement revues. Résultats. Les lésions médullaires étaient étendues dans 44,7 p. 100, de moins de trois segments dans 26,3 p. 100 et absentes dans 21,1 p. 100 des cas. Un suivi longitudinal des poussées suggérait la disparition progressive des lésions aiguës. Le développement d’une atrophie était inversement corrélé au traitement de fond. La charge lésionnelle encéphalique, initialement nulle, était corrélée à la durée de suivi. Les critères diagnostiques encéphalique et médullaire étaient validés par 82,8 p. 100 et 48,1 p. 100 des sujets en condition de non-récursivité. Conclusion. Les poussées médullaires de NMO ont des aspects radiologiques polymorphes. La condition de la sensibilité du critère médullaire exige plusieurs événements. Une lésion médullaire typique surviendra toujours au cours de l’évolution, mais dans moins de la moitié des poussés, l’exiger risquerait de retarder le diagnostic.

Abstract

Neuroradiological aspect of Devic’s neuromyelitis optica.

Introduction. Neuromyelitis optica (NMO) is a rare inflammatory and demyelinating disorder of the central nervous system, restricted to optical nerves and spinal cord. The main neuroradiological aspects, now summarized into a complete set of diagnosis criteria, are a normal cerebral MRI at onset and longitudinal involvement of the spinal cord concerning more than 3 vertebral segments. The clinical course and frequency of typical lesions remain unknown. Objective. We here report neuroradiological data from patients suffering from NMO. Methods. Brain and spinal cord MRI were systematically reviewed for 32 afro-Caribbean patients. Results. A typical longitudinal spinal lesion was seen in 44.7 percent with or without edema; a lesion involving less than 3 vertebral segments in 26.3 percent and no lesion in 21.1 percent. Longitudinal study of a few bouts suggested a progressive normalisation of spinal cord appearance. Atrophy was negatively correlated with immunosuppressive treatment. Cerebral lesions usually absent at onset were correlated to the follow-up. In a non-recursive condition, patients completed diagnostic criteria for encephalic and spinal lesions in 82.8 percent and 48.1 percent. Conclusion. Radiology of spinal bouts showed multiple aspects besides the typical form. The notion of multiple bouts must be added to the spinal criteria to achieve good sensitivity. A typical extensive spinal lesion is usual in the follow-up, but seen after less then half of the bouts. Requiring such a lesion would delay the diagnosis.


Mots clés : Neuromyélite optique , Imagerie par résonance magnétique , Radiologie , Diagnostic

Keywords: Neuromyelitis optica , Magnetic resonance imaging , Radiography , Diagnosis


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° 5

P. 595-602 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des tuberculoses cérébro-méningées
  • O. Steichen, L. Martinez-Almoyna, T. De Broucker
| Article suivant Article suivant
  • De la psychométrie au handicap neuropsychologique dans la sclérose en plaques. Proposition d’une batterie de dépistage en langue française et facteurs de risque cognitifs
  • E. Sartori, S. Belliard, C. Chevrier, P. Trebon, J. Chaperon, G. Edan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.