Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neuropathies périphériques sans cryoglobulinémie révélatrices de l’hépatite virale C - 01/03/08

Doi : RN-05-2006-162-5-0035-3787-101019-200508698 

M.A. Rafai [1],

I. Gam [1],

H. Fadel [1],

K. Hakim [1],

B. El Moutawakkil [1],

A. Bendahmane [2],

N. Kissani,

R. Alaoui [2],

A. Cherkaoui [2],

I. Slassi [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. Les atteintes neurologiques au cours de l’hépatite virale C sont dominées par les neuropathies périphériques dont la fréquence est diversement appréciée. Ces dernières sont volontiers corrélées à la présence d’une cryoglobulinémie mixte. Observations. Nous rapportons cinq observations de neuropathies périphériques révélatrices d’une hépatite virale C sans cryoglobulinémie mixte associée : il s’agissait de trois hommes et deux femmes avec une moyenne d’âge de 56 ans. Les paresthésies étaient le symptôme le plus fréquemment révélateur. L’atteinte nerveuse était une polyneuropathie dans un cas et une mononeuropathie multiple dans quatre cas (confirmées sur les données de l’électroneuromyographie). Le dosage du complément était normal, et le facteur rhumatoïde, positif chez deux patients. La recherche d’autres causes de neuropathie périphérique resta négative (infectieux, métabolique, etc.). Le traitement et l’évolution furent très variables selon les cas. Discussion. L’absence de cryoglobulinémie au cours de l’hépatite C avec atteinte neurologique a été récemment décrite, soulevant de nombreuses interrogations quant aux mécanismes de cette atteinte neurologique et suggérant différentes hypothèses dont la plus récente concerne l’action directe du virus sur le système nerveux par le biais d’une réaction immune locale. Le traitement de cette atteinte neurologique ne répond pas à des protocoles codifiés. Conclusion. Une neuropathie périphérique peut révéler une hépatite virale C, justifiant d’inclure la sérologie de l’HVC dans le bilan d’une neuropathie périphérique.

Abstract

The presentation of viral hepatitis C infection without cryoglobulinemia with a peripheral neuropathy. Five case reports.

Introduction. Peripheral neuropathies are the most common neurological complication of viral hepatitis C infection with mixed cryoglobulinemia. Cases report. We report five cases (three men, two women) of peripheral neuropathies revealing viral hepatitis C infection without cryoglobulinemia; the patients’ mean age was 56 years. Paresthesias were the most frequent symptom. Electroneuromyographic examination found one case of polyneuropathy and four cases of multiplex mononeuropathies; the complement level was normal in all patients and the rheumatoid factor positive in two cases. Etiological investigations for peripheral neuropathy remained negative. Treatment and outcome were variable. Discussion. Negative cryoglobulinemia in cases of VHC infection with neurological features has been described in the last few years, suggesting the possibility of other mechanisms such as direct action of the virus on the nervous system. There is no consensus on the treatment and outcome is variable. Conclusion. Peripheral neuropathy may reveal VHC infection, underscoring the need for VHC serology testing in etiological investigations for peripheral neuropathies.


Mots clés : Hépatite C , Neuropathies périphériques , Cryoglobulinémie

Keywords: Viral hepatitis C infection , Peripheral neuropathies , Cryoglobulinemia


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° 5

P. 623-627 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude des causes du retard au diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique
  • F. Torny, M. Lacoste, J.M. Nguyen, M.E. Tymoczko-Nguyen, P. Couratier
| Article suivant Article suivant
  • Troubles de l’identification et délires d’identité dans la maladie d’Alzheimer : une enquête régionale
  • C. Nedelec-Ciceri, J.-A. Chaumier, M.-D. Lussier, I. Merlet-Chicoine, G. Bouche, M. Paccalin, R. Gil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.