Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corticosurrénalome et grossesse - 25/05/16

Doi : 10.1016/j.ando.2016.04.024 
Marie-Laure Raffin-Sanson a, , b , Gwenaelle Abiven c, d, Katrin Ritzel e, Pauline de Corbière a, b, Laure Cazabat a, b, Ramona Zaharia a, b, Lionel Groussin c, d, Rossella Libe c, d, Jérôme Bertherat c, d, Martin Fassnacht e, Xavier Bertagna c, d
a Service d’endocrinologie-nutrition, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne, France 
b Inserm U1173, université Versailles-Saint-Quentin, 2, avenue de la Source de la Bièvre, 78180 Montigny-Le-Bretonneux, France 
c Department of Endocrinology, Cochin University Hospital, AP–HP, French Adrenal Cancer Network COMETE-Cancer, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
d UMR 8104, institut Cochin, Paris, France 
e Medizinische Klinik IV, Klinikum der Universität München, Munich, Allemagne 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les corticosurrénalomes sont des tumeurs rares et dont le pronostic est mauvais quoi qu’hétérogène. Elles touchent plus souvent la femme, parfois très jeune et peuvent être diagnostiquées chez des femmes enceintes ou en âge d’avoir des enfants. Les tumeurs surrénaliennes bénignes ou malignes peuvent être sensibles à certaines hormones produites pendant la grossesse et qui peuvent stimuler leur sécrétion hormonale ou leur prolifération. Dans cette revue, nous aborderons deux aspects des liens entre CS et grossesse. Dans le cas où la tumeur est suspectée chez une femme enceinte, comment conduire les explorations, compte tenu des modifications hormonales induites par la grossesse et de la présence du fœtus ? Quelles sont les options thérapeutiques si le diagnostic est confirmé ? Quel est le pronostic pour la mère et l’enfant ? Nous envisagerons ensuite le risque éventuel que comporte une grossesse chez une femme antérieurement traitée pour un CS. Les données analysées ici proviennent d’une grande série de patientes atteints de tumeurs corticosurrénaliennes et suivies à l’hôpital Cochin. D’autres ont été collectées dans le cadre du réseau European Network for the Study of Adrenal Tumors (ENSAT).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Adrenocortical carcinoma is a rare cancer with a poor but heterogeneous prognosis. These tumours are more frequently encountered in women, sometimes very young and may be diagnosed in women in their child bearing years or already pregnant. Several clinical data have indicated that the secretion and or proliferation of adrenocortical tumors may be affected by the hormonal context of pregnancy. In this review, we will examine the link between ACC and pregnancy in two main aspects. We will first consider the situation of a pregnant woman with a clinical suspicion of adrenocortical carcinoma: which diagnostic procedures will be useful and safe for the foetus? What are the therapeutic options? What is the prognosis if the diagnosis is confirmed? In a second part, we will examine the possible risk of mothering a child in a patient previously treated for an ACC. The data shown here were obtained from studies carried out in a tertiary reference medical centre in Paris (Hôpital Cochin) and from the European Network for the Study of Adrenal Tumor (ENS@T) database of adrenocortical carcinoma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Corticosurrénalome, Grossesse, Pronostic

Keywords : Adrenocortical carcinoma, Pregnancy, Prognosis


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 2

P. 139-147 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diabetes insipidus and pregnancy
  • Philippe Chanson, Sylvie Salenave
| Article suivant Article suivant
  • Primary aldosteronism and pregnancy
  • Ester Landau, Laurence Amar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.