Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Primary aldosteronism and pregnancy - 25/05/16

Doi : 10.1016/j.ando.2016.04.009 
Ester Landau a, Laurence Amar b,
a Université Paris-Descartes Faculty of Medicine, 75006 Paris, France 
b Hypertension Unit, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Hypertension (HT) is a complication of 8% of all pregnancies and 10% of HT cases are due to primary aldosteronism (PA). There is very little data on PA and pregnancy. Given the changes in the renin angiotensin system during pregnancy, the diagnosis of PA is difficult to establish during gestation. It may be suspected in hypertensive patients with hypokalemia. A comprehensive literature review identified reports covering 40 pregnancies in patients suffering from PA. Analysis of these cases shows them to be high-risk pregnancies leading to maternal and fetal complications. Pregnancy must be programmed, and if the patient has a unilateral form of PA, adrenalectomy should be performed prior to conception. It is customary to stop spironolactone prior to conception and introduce antihypertensive drugs that present no risk of teratogenicity. When conventional antihypertensive drugs used during pregnancy fail to control high blood pressure, diuretics, including potassium-sparing diuretics may be prescribed. Adrenalectomy can be considered during the second trimester of pregnancy exclusively in cases of refractory hypertension. A European retrospective study is currently underway to collect a larger number of cases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Huit pour cent des grossesses se compliquent d’hypertension artérielle (HTA) et 10 % des HTA sont dues à un hyperaldostéronisme primaire (HAP). Il y a très peu de données sur l’HAP et la grossesse. Au vu des modifications du système rénine angiotensine pendant la grossesse, le diagnostic d’HAP est difficile à établir en per gestationnel. Il peut être suspecté devant une hypokaliémie. Une revue exhaustive de la littérature a permis d’identifier 40 grossesses chez des patientes atteintes d’hyperaldostéronisme primaire. L’analyse de ces cas rapportés dans la littérature montre qu’il s’agit de grossesses à haut risque conduisant à des complications maternelles et fœtales. La grossesse doit être programmée et si la patiente a une forme unilatérale, la surrénalectomie doit être réalisée en préconceptionnel. Il est recommandé d’arrêter la spironolactone en préconceptionnel et d’introduire des antihypertenseurs ne présentant pas de risque de tératogénicité. Cependant, lorsque les antihypertenseur usuels ne permettent pas de contrôler l’hypertension artérielle, les diurétiques, y compris les diurétiques épargneurs de potassium peuvent être prescrits. La surrénalectomie peut être envisager au second trimestre de la grossesse en cas d’HTA réfractaire. Une étude rétrospective européenne est actuellement en cours afin de colliger un nombre plus important de cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Pregnancy, Primary aldosteronism preeclampsia, Spironolactone

Mots clés : Grossesse, Hyperaldostéronisme primaire, Préclampsie, Spironolactone


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 2

P. 148-160 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corticosurrénalome et grossesse
  • Marie-Laure Raffin-Sanson, Gwenaelle Abiven, Katrin Ritzel, Pauline de Corbière, Laure Cazabat, Ramona Zaharia, Lionel Groussin, Rossella Libe, Jérôme Bertherat, Martin Fassnacht, Xavier Bertagna
| Article suivant Article suivant
  • Effect of somatic CTNNB1 mutations on adrenocortical cell de-differentiation in adenoma presenting in early pregnancy or menopause
  • A.E.D. Teo, S. Garg, L. Haris Shaikh, J. Zhou, F.E. Karet Frankl, M. Gurnell, L. Happerfield, A. Marker, M. Bienz, E.A.B. Azizan, M.J. Brown

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.