Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Texte du groupe bibliographique - Quelle est la place des autres examens complémentaires ? - 01/03/08

Doi : RN-06-2006-162-HS2-0035-3787-101019-200601648 

N. Vandenberghe

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le diagnostic de SLA est établi sur les critères révisés d’El Escorial, qui impliquent une atteinte diffuse du premier et deuxième motoneurone. La mise en évidence de l’atteinte du premier motoneurone est clinique mais problématique. L’établissement d’un diagnostic précoce doit cependant permettre une prise en charge efficace et adaptée de la maladie. Pour cela, la spectroscopie RMN et l’IRM de diffusion constituent des outils diagnostiques prometteurs mais nécessitant des études sur des populations plus larges de patients et une standardisation des techniques d’examen. Il n’existe pas de marqueur fiable de SLA dans le sérum ou le LCR. Il existe par contre un marqueur musculaire, le Nogo-A, qui semble très prometteur mais nécessite la confirmation par des études complémentaires pour en déterminer la spécificité, la sensibilité et les valeurs prédictives. Pour la stimulation magnétique transcrânienne, l’examen de plusieurs territoires anatomiques (faisceau cortico-bulbaire et les 4 membres) semble augmenter la sensibilité et la probabilité de trouver une atteinte infraclinique du premier motoneurone, la période de silence étant la plus sensible. La technique de triple stimulation semble prometteuse mais nécessite d’être confirmée par d’autres équipes.

Abstract

Ancillary exams in the diagnosis of ALS.

The diagnosis of ALS is established on the basis of the revised El Escorial criteria revealing involvement of the upper and lower motor neuron. The presence of upper motor neuron signs is recognized by physical examination, but is not always easy to demonstrate. For the patient, early diagnosis reduces the uncertainty and the long waiting period before exclusion test can be performed. Early referral to ALS specialty clinics will have a beneficial effect on the patient’s quality of life. Early diagnosis of ALS allows early use of drugs, slowing the rate of disease progression. MR proton spectroscopy and diffusion tensor imaging are potentially useful diagnosis tools but require further analysis of reproducibility in studies with more carefully matched patients and standardized techniques. There is no biochemical marker found in serum or cerebrospinal fluid to establish the definite diagnosis of ALS. Detection of Nogo-A in muscle offers an easy tool for detecting the presence of ALS but further studies are needed to determine the specificity, sensitivity and predictive value of such modifications. When applying standard transcranial magnetic stimulation, examination of several territories improves sensitivity and the probability of detection of infraclinical upper motor neuron dysfunction. The cortical silent period seems most sensitive. The triple stimulation technique (TST) is a very sensitive method but needs to be confirmed by other teams. Some teams have stated that the technique is painful and time consuming for the patient. To date, the corticobulbar tract cannot be studied with TST and we have little experience for the lower limb in very few ALS patients.


Mots clés : SLA , Diagnostic , IRM de diffusion , Spectroscopie RMN , Liquide céphalo-rachidien , Stimulation magnétique transcrânienne

Keywords: Amyotrophic lateral sclerosis , Diagnosis , Diffusion MRI , Magnetic Resonance Spectroscopy , Cerebrospinal fluid , Transcranial magnetic stimulation


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° hs2

P. -1--1 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Texte des experts - Quelle est la place des autres examens complémentaires ?
  • C. Tranchant
| Article suivant Article suivant
  • Texte des experts - Sclérose latérale amyotrophique : diagnostic différentiel et formes frontières
  • M.R. Magistris

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.