Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Texte des experts - Sclérose latérale amyotrophique : diagnostic différentiel et formes frontières - 01/03/08

Doi : RN-06-2006-162-HS2-0035-3787-101019-200509406 

M.R. Magistris

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les syndromes apparentés sont hétérogènes dans leurs présentations. Les affections qui peuvent mimer une SLA sont nombreuses et concernent les différents étages du système moteur, du cortex au muscle. Les atypies et co-morbidités, non exceptionnelles à l’âge du patient suspect de SLA, peuvent compliquer le diagnostic initial et conduire à des erreurs. Il est important de reconnaître les affections qui peuvent bénéficier d’un traitement, par exemple une neuropathie motrice multifocale, une atrophie bulbo-spinale de Kennedy, une myélopathie cervicale, une hyperthyroïdie ou une hyperparathyroïdie. Il convient de distinguer les syndromes qui surviennent à distance de la poliomyélite et de la radiothérapie. Les formes frontières de la SLA qui présentent des signes paraissant limités au neurone moteur supérieur ou inférieur exigent une attention particulière. En attendant un test spécifique, c’est l’examen clinique appuyé par l’électrodiagnostic, l’imagerie et les tests biologiques qui doivent conduire au diagnostic. L’électrodiagnostic est un élément clé du diagnostic différentiel ; il permet de montrer les signes et la diffusion de l’atteinte périphérique, de détecter et quantifier l’atteinte cortico-spinale, de rechercher les signes des autres affections du diagnostic différentiel.

Abstract

Amyotrophic lateral sclerosis: differential diagnosis and frontier forms.

Amyotrophic lateral sclerosis (ALS) may be mimicked by disorders affecting the different levels of the motor system from cortex to muscle. Clinical heterogeneity is a feature of both ALS and related syndromes allowing for a large differential diagnosis. During the initial stage of a motor disorder false positive and false negative diagnoses of ALS are possible. Examples of disorders that should not be misdiagnosed as ALS, because their prognosis and treatment differ, are multifocal motor neuropathy, Kennedy’s bulbospinal atrophy, cervical myelopathy, hyperthyroidism and hyperparathyroidism. Syndromes remote from polio and radiation treatments should be recognised. Eventually, frontier forms of ALS with signs restricted to either the upper or lower motor neurons deserve particular attention. Electrodiagnosis is pivotal to disclose signs and extension of the peripheral motor neuron, to detect and quantify cortico-spinal involvement, to search for specific signs of conditions that mimic ALS. Until specific markers become available, clinical evaluation supported by electrodiagnosis and other ancillary tests are crucial to provide with the correct diagnosis, prognosis and treatment.


Mots clés : Amyotrophie spinale progressive , Atrophie musculaire primitive , Maladie du motoneurone , Sclérose latérale primaire , Neuropathie motrice multifocale à blocs de conduction persistants

Keywords: Bulbar and spinal amyotrophy , Motor neurone disease , Multifocal motor neuropathy with persistant conduction blocs , Primary lateral sclerosis , Primary muscular atrophy


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° hs2

P. -1--1 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Texte du groupe bibliographique - Quelle est la place des autres examens complémentaires ?
  • N. Vandenberghe
| Article suivant Article suivant
  • Texte du groupe bibliographique - Quels sont les diagnostics differentiels et les formes frontières de SLA ?
  • P.-F. Pradat, G. Bruneteau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.