Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Texte des experts - Quelle est la problématique liée à la trachéotomie et l’intubation en urgence ? - 01/03/08

Doi : RN-06-2006-162-HS2-0035-3787-101019-200509424 

J.-F. Ciais

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La sclérose latérale amyotrophique est une maladie dont les complications respiratoires déterminent souvent le pronostic vital. Une situation d’urgence peut amener à se poser la question d’une intubation ou d’une trachéotomie. La trachéotomie ne doit pas se faire en urgence immédiate. Elle nécessite une stabilisation du malade et une réflexion préalable. L’intubation oro-trachéale est la technique de référence en urgence lorsqu’une ventilation invasive est indiquée ou pour protéger les voies aériennes. La décision d’intuber pose des problèmes spécifiques en urgence : méconnaissance du malade et de ses choix préalables, difficulté d’évaluer la réversibilité de la pathologie aiguë, risque de ne pas pouvoir sevrer le patient du respirateur, manque de temps pour recueillir tous les éléments d’un choix réfléchi. Il peut être licite, pour l’acteur de l’urgence, de réanimer de façon invasive et de reporter les décisions de fond à plus tard. Cependant, cette attitude n’est pas adaptée à des situations de fin de vie lorsque le malade et son entourage souhaitent éviter toute obstination déraisonnable. Une solution consiste peut-être à développer, chez les acteurs de l’urgence, la pratique des techniques de ventilation non invasive et de désobstruction assistée ainsi que la connaissance des soins palliatifs. La réalisation pratique d’une intubation oro-trachéale, lorsqu’elle est décidée en urgence, pose également des problèmes particuliers, notamment celui du choix des drogues anesthésiques à utiliser. La prévention des situations à risque d’intubation en urgence passe probablement par une anticipation des évènements aigus, une préparation du malade, de son entourage et de ses soignants, une mise en réseaux des intervenants potentiels et par une formation appropriée des urgentistes aux soins palliatifs.

Abstract

Questions concerning an endotracheal intubation or a tracheotomy in Amyotrophic Lateral Sclerosis.

Amyotrophic lateral sclerosis (ALS) is an illness in which respiratory complications often determine the terminal prognosis. Emergency situations lead one to pose questions concerning an endotracheal intubation or a tracheotomy. A tracheotomy should not be performed during an emergency situation. A tracheotomy necessitates a stable condition and prior reflection. Orotrachael intubation is the method of choice during emergency situations requiring invasive ventilation or airway protection. Intubation during an emergency situation presents specific problems: the lack of knowledge concerning the person and their pre-established desires, the impossibility of evaluating the potential reversibility of an acute pathology, the risk of not being able to wean the patient off the ventilator and the lack of time to gather all the elements necessary for a well-thought out decision. It may be appropriate for emergency personnel to introduce mechanical ventilation and leave the reflection for a later moment, but this approach is not suitable for people in end of life situations in which the person and the family wish to avoid all unreasonable therapeutics. One solution may be to develop among emergency care teams the practice of using non-invasive ventilation and airway clearance techniques as well as developing palliative care knowledge. Orotracheal intubation in an emergency situation presents certain practical difficulties, notably regarding the choice of anesthetics. Preventings situations where emergency intubation may be necessary is probably best obtained by anticipating acute problems, by preparing the ill person, the family and the care givers, by coordinating the potential care providers and by educating emergency personnel in palliative care.


Mots clés : Sclérose latérale amyotrophique , Complications respiratoires , Intubation trachéale , Trachéotomie , Urgences

Keywords: Amyotrophic Lateral Sclerosis , Respiratory complications , Endotracheal intubation , Tracheotomy , Emergencies


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° hs2

P. -1--1 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Texte des experts - Quels sont les moyens de suppléance de la fonction ventilatoire et leurs indications ?
  • J. Gonzalez-Bermejo
| Article suivant Article suivant
  • Texte des experts - Aspects éthiques des décisions de suppléance et leur réversibilité
  • V. Meininger, E. Hirsch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.