Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

F10 : Manifestations cutanées associées inhabituelles au cours d’une hépatite virale C - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30117-X 
O. Raharolahy 1, , M. Andrianarison 1, I.M. Ranaivo 1, F.A. Sendrasoa 1, L.S. Ramarozatovo 1, F. Rapelanoro Rabenja 1
1 USFR Dermatologie vénéréologie, CHU Joseph Raseta Befelatanana, Antananarivo 101, Madagascar. BP 14 bis 

*Correspondance

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’infection chronique au virus de l’hépatite C (VHC) peut être associée ou révélée par diverses manifestations cutanées. Nous rapportons un cas d’infection chronique au VHC associée à des manifestations cutanées inhabituelles.

Observation

Il s’agissait d’une patiente de 54 ans, ayant eu un antécédent de vitiligo évoluant depuis 30 ans, qui avait consulté pour prurit des jambes. Elle n’avait pas d’autres antécédents médico- chirurgicaux ni d’habitude toxique. La maladie débutait deux mois avant sa venue par l’extension du vitiligo et l’apparition de prurit au niveau des lésions achromiques des jambes, laissant des lésions en plaques secondairement suintantes. L’examen retrouvait ainsi un vitiligo étendu à 75% de la surface corporelle, dont les lésions au niveau des jambes et du dos des pieds étaient surmontées de plaques érythémato-squameuses nummulaires suintantes. Le reste de l’examen était sans particularité. Nos explorations révélaient une bicytopénie, une hypergammaglobulinémie polyclonale, une cytolyse, une choléstase, la positivité des anticorps anti VHC avec charge virale à 6,18log et Fibro-Actitest côté F4A3. Le bilan d’autoimmunité revenait négatif. La TSH était à la limite basse. L’histopathologie cutanée montrait un eczéma chronique. L’échographie abdominale retrouvait un foie atrophique avec hypertension portale. Nous retenions le diagnostic d’infection chronique active au VHC compliquée de cirrhose hépatique au stade B de Child-Pugh associée à un vitiligo et à un eczéma nummulaire. Ces lésions s’étendaient et récidivaient malgré la corticothérapie locale. La patiente décédait des complications de sa cirrhose à défaut de traitement de l’hépatite C pour contrainte pécuniaire.

Discussion

Au cours de l’infection chronique au VHC, les principales manifestations dermatologiques sont le lichen plan, les vascularites leucocytoclasiques par cryoglobulinémies mixtes, les vascularites systémiques type périartérite noueuse, le syndrome sec, le prurit compliqué ou non d’eczéma. Elles s’expliquent par la présence intra-cellulaire du virus, la présence de complexes immuns et de processus auto-immuns intra-dermiques. Chez notre patiente, nous suggérons un rôle du VHC dans l’aggravation du vitiligo et l’eczéma nummulaire réfractaire. En effet, Taffaro et al rapportaient un vitiligo guéri sous traitement avec interféron PEGylé et ribavirine chez un porteur d’hépatite C chronique. En outre, le prurit aggravant l’eczéma, pouvait être entretenu par une forte activité d’autotaxine et d’acide lysophosphatidique, corrélée au VHC en l’absence du traitement antiviral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : virus de l’hépatite C, vitiligo, eczéma réfractaire


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S15-S16 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • F9 : Premier cas de syndrome de Maffucci associé à des nevi épidermiques multiples
  • E. Kechichian, N. Mourad, R. Haber, R. Elkhoury, R. Tomb
| Article suivant Article suivant
  • F11 : Lèpre nerveuse pure révélée après traitement d’un impétigo diffus chez un adulte
  • L. Cissé, O. Faye, S. Berthé, B. Traoré, A. Dicko, S. Keita

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.